Accueil / Animaux / À Caen, 800 poules sauvées de l’abattoir

À Caen, 800 poules sauvées de l’abattoir

L’association Poule pour tous organisait une vente de centaines de gallinacés samedi 26 septembre à Caen (Calvados). Ou plutôt un sauvetage, puisque ces poules pondeuses, devenues moins productives, étaient destinées à l’abattoir. Les particuliers ont répondu présent.

Les battements d’ailes effrénés traduisent une certaine angoisse. Pourtant, pour ces centaines de poules embarquées par des particuliers sur un parking de Caen (Calvados), une nouvelle vie est imminente. « On vient pour les sauver ! », s’exclame le jeune Marius. Avec sa petite sœur et sa maman, ils ont répondu à l’appel de l’association Poule pour tous ce samedi 26 septembre. « Elles ont 18 mois mais ne pondent plus assez pour rester dans leur élevage », explique Caroline, la mère de famille. Elle a acheté une poule « à 7 €, alors que sur les marchés, on est plus sur du 8-10 € ». L’animal rejoindra la basse-cour de la famille, sans pression productiviste…

L’association Poule pour tous s’est créée en 2017 pour sauver des poules pondeuses destinées à l’abattoir. Elle s’appuie sur des éleveurs partenaires qui, au lieu d’expédier les bêtes vers un destin funeste, les confient à ce réseau. De nombreuses ventes sont organisées partout en France. À Caen, ce samedi, 800 poules se sont trouvé un nouveau havre de paix chez des particuliers.

«Elles nettoient le terrain et protègent le verger»

Sur le parking caennais, Geneviève et Christine s’organisent. Elles ont réservé 15 poules qui profiteront d’un hectare de terrain dans le bocage. « Nous sommes passionnées d’animaux. C’est un sauvetage de grande ampleur ! On voit qu’elles sont stressées. La technique, maintenant, va consister à leur parler, leur donner à manger, et leur donner de l’espace. »

La file d’attente s’allonge devant le camion. Les poules, issues d’élevages bios de plein air, se font entendre. Certains acheteurs repartent avec un œuf en bonus, pondu dans les cages. Chacun a une bonne raison de venir en acquérir quelques-unes. William et Marjolaine passent un cap en cette matinée automnale : « On renouvelle notre cheptel. On va passer à 6 poules, c’est notre record ! » Outre les œufs frais, les avantages sont nombreux explique la jeune femme : « Elles nettoient le terrain. Elles débroussaillent tout ! Elles protègent le verger en mangeant les limaces. » De mignons soldats du jardin très populaires, sauvés par milliers grâce à Poule pour tous.

A voir aussi

Les adoptions d’animaux en hausse : caprice ou projet réfléchi ?

Chiens et chats ont la cote en cette période de crise sanitaire. Les adoptions augmentent, …

Laisser un commentaire