Accueil / Animaux / Abattoir de Rodez : l’association L214 porte plainte, le ministère suspend l’agrément.(Vidéo)

Abattoir de Rodez : l’association L214 porte plainte, le ministère suspend l’agrément.(Vidéo)

L’association L214 diffuse de nouvelles images captées dans un élevage et un abattoir d’ovins près de Rodez en Aveyron. Elle dénonce le non-étourdissement des bêtes avant les égorgements et des conditions d’élevage indignes, avec des animaux privés de soins.

L’association L214 annonce qu’elle porte plainte pour « sévices graves » contre l’abattoir Arcadie Sud-Ouest, situé près de Rodez (Aveyron). Un abattoir « déjà épinglé par les services vétérinaires il y a quatre ans« , pour l’étourdissement et la mise à mort des ovins d’après L214, et qui n’aurait pas modifié ses pratiques. L’association accuse cet abattoir de maltraitance sur des agneaux.

Dans une vidéo intitulée « La face cachée du Roquefort« , elle montre des images tournées en février dans un élevage où sont engraissés 120 000 agneaux par an, ainsi que dans cet abattoir industriel. Les deux structures sont impliquées dans la chaîne de fabrication de roquefort, produit à partir du lait de brebis. 

Des milliers d’animaux entassés et mourants

Sur la vidéo, on peut voir des agneaux agoniser au sol, pendant des heures sans recevoir de soins. Les bacs d’équarrissage sont remplis d’animaux morts. Les animaux engraissés sont ensuite égorgés à vif, ou mal étourdis avant d’être saignés. L’étourdissement par électrocution et les cadences entraînent l’accrochage d’animaux encore totalement conscients.

Une demande pour changer le cahier des charges

En plus de sa plainte, L214 réclame « la fermeture d’urgence de l’abattoir, qui présente de graves problèmes structurels et des pratiques d’abattage grandement déficientes« . L’association demande à la ‘Confédération générale des producteurs de lait de brebis et des industriels de roquefort’ la modification du cahier des charges de l’appellation d’origine ‘roquefort’ afin qu’il soit « interdit d’enfermer les agneaux toute leur vie dans des bâtiments fermés sans accès au pâturage ». 

Pour le porte-parole de l’association L214, Sébastien Arsac  : 

La filière passe sous silence le sort des agneaux qui sont engraissés dans des élevages intensifs.

Et il ajoute :  La production de lait et des produits laitiers sont, tout comme celle de viande, à l’origine de grandes souffrances et de la mise à mort préméditée de millions d’animaux chaque année« .

VIDÉO – Les images de L214 dans un abattoir près de Rodez (attention les images peuvent choquer)

A voir aussi

Horreur: Une dizaine de chiens retrouvés morts et huit autres dans un état cadavérique dans un élevage entre Corrèze et Haute-Vienne

Une horreur vient d’être découverte dans un élevage de chiens à Montgibaud, en Corrèze, à …

Laisser un commentaire