Accueil / Actualités / Faits divers / Appelés pour des violences conjugales, cinq policiers de Metz agressés par une femme et son conjoint

Appelés pour des violences conjugales, cinq policiers de Metz agressés par une femme et son conjoint

Un couple sera jugé mardi en comparution immédiate à Metz pour violences sur agent de la force publique. Dimanche, les policiers sont intervenus au domicile pour un signalement de violences conjugales. L’homme a ordonné à ses chiens de les attaquer, la femme a insulté les policiers et les a frappés.

Dimanche, quartier Bellecroix à Metz, un équipage de police secours a été agressé par un couple, alors qu’il intervenait au domicile pour un signalement de violences conjugales. A l’arrivée des policiers, en fin de matinée, l’homme de 25 ans reconnait avoir eu un différend avec sa compagne. Celle-ci, âgée de 24 ans, explique avoir été frappée, et que ces violences sont récurrentes, mais indique ne pas vouloir porter plainte. Devant la gravité des faits décrits, les policiers décident de procéder à l’interpellation du conjoint.

Un policier mordu au mollet par l’un des chiens du couple

L’individu tente alors de mettre les policiers en dehors de l’appartement, dans lequel se trouvent aussi ses deux chiens, dont un American staff. Ce chien mord un policier au mollet. Dans la confusion, la victime de violences se met à hurler, son conjoint, continue lui à exciter ses chiens, leur ordonnant d’attaquer. L’un des policiers fait usage de son taser contre l’un des animaux pour le faire reculer, puis enfermer les chiens dans une pièce de l’appartement. 

Cinq policiers ont porté plainte

L’homme a finalement été maîtrisé par les policiers, mais sa compagne s’est alors opposée à son interpellation, a insulté et donné des coups de pied à une policière. Elle a donc été interpellée à son tour. Le couple a été placé en garde à vue. Cinq policiers ont déposé plainte. L’agent mordu s’est vu notifier une ITT d’une journée. 

L’homme et la femme seront jugés en comparution immédiate mardi pour violences sur agent dépositaire de la force publique. L’homme est également poursuivi par le parquet de Metz pour violences conjugales.

A voir aussi

Un poney retrouvé mort et emasculé en Seine-Maritime

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête. Un poney âgé de 20 ans a …

Laisser un commentaire