Accueil / Actualités / Faits divers / Aude – Villepinte : deux hommes meurent asphyxiés dans un puits après avoir inhalé du monoxyde de carbone

Aude – Villepinte : deux hommes meurent asphyxiés dans un puits après avoir inhalé du monoxyde de carbone

Ce samedi 15 août avant midi, un terrible drame s’est produit à Villepinte, où deux hommes étaient en train de vider un puits se trouvant dans la cave de maison, avec une motopompe thermique. Une cellule psychologique a été installée en mairie.

Ce samedi 15 août, c’est aux alentours de 11 h que les secours ont été alertés pour venir en aide à deux personnes présentes dans le puits intérieur d’une maison de village en rénovation, située au n° 29 de la rue Victor-Hugo, au cœur de Villepinte. Le puits en question a une profondeur de six à sept mètres, et les deux personnes présentes en bas ne répondaient plus.

Très vite, les pompiers des centres de secours de Bram et de Castelnaudary ont été mobilisés sur cette intervention spéciale, avec deux ambulances, un fourgon incendie, un véhicule infirmier et une équipe d’urgentistes du Smur. Sur place, les secours ne sont pas parvenus à entrer en contact avec les deux personnes noyées au fond du trou, situé dans la cave de l’habitation. Aucun signe de vie de la part de ces deux personnes, dont nous avons appris qu’elles était âgées de 51 ans pour ce qui est du propriétaire de la maisons, et de 38 ans pour l’autre personne.

Mort en portant secours à son ami

D’après les informations de L’Indépendant, le propriétaire de cette maison en rénovation procédait à la vidange de l’eau du puits au moyen d’une motopompe thermique, quand le drame est arrivé. Selon les premiers éléments recueillis, ils seraient tous les deux décédés après avoir inhalé du monoxyde de carbone, en sachant que le second est allé porter secours au premier, avant d’être intoxiqué à son tour. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz dont on est plus habitué à constater les dégâts lors des périodes hivernales avec des chaudières ou des cheminées mal entretenues, qu’en plein été.

Toujours est-il, et compte tenu de l’étroitesse du puits, une équipe du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (Grimp) et un groupe de plongeurs ont dû être engagés sur cette intervention. Aussi, ce n’est qu’après 13 h 30 que les secours ont pu débuter l’évacuation des corps, après être parvenus à élargir le diamètre de ce puits à certains endroits. Il fallait aussi surveiller ce monoxyde de carbone invisible mais toujours présent;.

Dépêché sur les lieux de ce terrible drame, le maire de la commune Alain Rouquet, souligne du propriétaire de cette maison, qu’il  »laisse derrière lui quatre enfants et une femme ». Et de souligner que la salle annexe de l’hôtel de Ville a été ouverte, pour permettre l’accueil des familles des victimes. Une cellule psychologique de Carcassonne est attendue, afin de soutenir les proches des deux victimes.

Considérant ce drame comme « un terrible accident domestique », le parquet de Carcassonne n’a pas souhaité ordonner d’autopsie : « Un taux anormal de monoxyde de carbone a été relevé. Ces deux personnes travaillaient ensemble et ont toutes les deux été intoxiquées avant de se noyer. »

A voir aussi

Un caniche de 13 ans retrouvé dans un sac au fond d’une poubelle à Salon-de-Provence

Encore un acte de cruauté envers les animaux. Un caniche a été retrouvé en fin …

Laisser un commentaire