Accueil / Actualités / France / Avec le confinement et une météo très douce, 2020 est « l’année de la guêpe »

Avec le confinement et une météo très douce, 2020 est « l’année de la guêpe »

Avec la météo très douce de l’hiver 2020, un printemps ensoleillé et le confinement avec l’absence de l’homme dans les parcs et jardins, les guêpes sont très nombreuses en France cet été. A tel point que les entreprises spécialisées dans la chasse des nids n’ont plus de disponibilité.

2020 restera dans les annales pour sa météo hivernale très douce, pour son printemps ensoleillé, pour son confinement national et pour toutes ces raisons, pour la prolifération des guêpes. Depuis la fin du printemps les entreprises spécialisées dans la chasse des nids constatent partout en France, une année record pour l’insecte. Avec parfois plusieurs nids dans une seule maison.

« D’habitude on arrive chez un client, il a un nid, là il est fréquent de trouver un, deux, voire trois nids » Sébastien Da Costa, chasseur de nids de guêpes en Île-de-France, gérant de la société ABC Guêpes

Les carnets de rendez-vous du spécialiste des insectes sont remplis. « Des appels pour des guêpes, on en a toute la journée », explique le spécialiste qui n’hésite par à parler d’une « année de la guêpe ». 

Mais pour quelles raisons ? 

Trois principales raisons à cette prolifération très prégnante du nombre de guêpes : 

  • Un hiver très doux avec des températures qui ne baissent pas sur une grande partie des régions françaises
  • Le confinement et l’absence de Français dans les parcs et jardins. La nature en a profité, les guêpes aussi 
  • Un printemps très ensoleillé propice à cet insecte 

A voir aussi

Elisa Pilarski : Une nouvelle expertise réalisée samedi 19 septembre sur Curtis !! et on attend toujours les résultats ADN ???

Demandée par la juge d’instruction dans le cadre de l’enquête, une nouvelle expertise a été …

Laisser un commentaire