Accueil / Actualités / Faits divers / Besse-et-Saint-Anastaise : un commando agresse et dépouille un couple de producteurs de Saint-Nectaire

Besse-et-Saint-Anastaise : un commando agresse et dépouille un couple de producteurs de Saint-Nectaire

L’agression s’est déroulée samedi soir dernier dans une ferme isolée à proximité de Besse-et-Saint-Anastaise (Puy-de-Dôme). Un commando a séquestré et violenté le couple de producteurs avant de lui dérober plusieurs milliers d’euros. L’enquête a été confiée aux gendarmes.

Le coup était visiblement très bien préparé. Comme le révèle La Montagne, un couple de producteurs de Saint-Nectaire fermier AOP a été agressé vers 22 heures samedi soir dernier dans sa ferme située dans un secteur assez isolé à proximité de Besse-et-Saint-Anastaise (Puy-de-Dôme). Plusieurs malfaiteurs, encagoulés et armés, ont d’abord sauté sur le propriétaire qui se trouvait à la porte de son garage. 

Plusieurs milliers d’euros dérobés

L’homme âgé de 72, qui a tenté de se défendre, a été violemment frappé à la tête et contraint de rejoindre son épouse de 65 ans à l’intérieur de la maison. Toujours selon le quotidien régional, le couple a été séquestré le temps que les voleurs fouillent la maison et repartent avec une importante somme d’argent en liquide. Le montant du préjudice s’élevrait à plusieurs milliers d’euros. Les victimes, sommairement attachées avec des câbles électriques, ont réussi à se libérer et à prévenir les gendarmes de Besse. Le septuagénaire a été conduit au centre hospitalier d’Issoire pour recevoir des soins. 

Repérage sur les marchés locaux ?

Des enquêteurs de la cellule d’identification criminelle de Clermont-Ferrand et de la brigade de recherches d’Issoire se sont rendus sur place pour mener les premières investigations. Les braqueurs n’ont certainement pas ciblé leurs victimes au hasard. Il y a sans doute eu travail de repérage avant de passer à l’acte. Les deux producteurs sillonnant la région pour vendre leurs fromages sur les marchés locaux. Les membres du commando, aussi préparés que déterminés, sont toujours en fuite. 

A voir aussi

Vosges : Une dizaine de sangliers écrasés par des voitures : les chasseurs portent plainte après le massacre. (Vidéo)

Un champ situé sur la commune de Senonges dans les Vosges est le terrain de …

Laisser un commentaire