Accueil / Actualités / Economie / Boulogne-Billancourt : une prime au rabais pour un salarié de Monoprix touché par le Covid-19

Boulogne-Billancourt : une prime au rabais pour un salarié de Monoprix touché par le Covid-19

Zouhir, employé au Monoprix des Passages et atteint du Covid-19, ne touchera pas l’intégralité de la prime de 1 000 euros calculée au prorata du temps de travail, à cause de son absence due à son hospitalisation.

Zouhir, 55 ans, est sorti de l’hôpital, mais sa voix à l’autre bout du fil trahit un état encore fragile lié à son infection au Covid-19. Son petit rire, quand on lui dit qu’il fait vingt ans de moins, déclenche une quinte de toux. Cette semaine, des contrôles pulmonaires détermineront la durée de son arrêt de travail.

C’est la première fois que cet homme sportif, en « parfaite santé », passait ses nuits dans un lit d’hôpital. Hospitalisé pendant quinze jours en avril, Zouhir considère qu’il a « risqué sa vie » pour aller travailler.

Depuis le début du confinement, il n’avait rien changé à sa routine : départ à 5 heures du matin d’Evry-Courcouronnes (Essonne), RER, covoiturage avec un collègue jusqu’au Monoprix des Passages, à Boulogne-Billancourt. C’est ici qu’il travaille depuis dix-neuf ans. « Quand j’étais à l’hôpital, plein de collègues m’ont appelé, mais pas un message, ni un appel de ma direction. Le silence absolu », lâche le salarié, amer.

A voir aussi

Retraites : des milliers de Français privés de pension à cause d’un bug

Un problème informatique à la Caisse nationale d’assurance vieillesse serait à l’origine du retard de …

Laisser un commentaire