Accueil / Actualités / Faits divers / Bravo à ce jeune homme de 14 ans, qui plonge dans la Seine pour sauver un adolescent de la noyade

Bravo à ce jeune homme de 14 ans, qui plonge dans la Seine pour sauver un adolescent de la noyade

Alors qu’il se promenait avec des amis sur l’île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Gabin, 14 ans, a sauvé un adolescent de la noyade en plongeant dans la Seine.

Ses premiers pas sur l’île de la Grande Jatte, à cheval sur Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Gabin n’est pas près de les oublier. Âgé de 14 ans, ce Levalloisien, résident dans la commune depuis un an avec ses parents, n’avait encore jamais mis les pieds sur l’île entre les deux communes, jusqu’au jeudi 21 mai 2020. 

Quatre adolescents traversent la Seine, habillés

Après deux mois confinés dans un appartement, celui qui pratique la natation depuis sept ans se balade avec trois amis en milieu d’après-midi. Alors que le groupe marche le long de la Seine, ils aperçoivent quatre jeunes garçons, à peine plus âgés qu’eux, se jetant dans le fleuve, habillés, avec pour objectif d’atteindre l’autre rive, côté Courbevoie.

La traversée de ces adolescents, Gabin ne se l’explique pas, alors que l’île est en contre-bas du pont de Levallois. « Certainement pour le kiff », rigole-t-il. 

Si trois sont parvenus à leurs fins sans encombre, un quatrième n’a pas réussi à suivre ses amis. Gabin se souvient que ce jour-là, « il y avait un peu de courant » au cours d’une journée particulièrement ensoleillée. 

Il s’est mis à crier.

L’homme est en train d’être emporté par l’eau et est tout proche de la noyade.

Aidé par un inconnu

Ce nageur en herbe, au physique déjà bien taillé pour son âge, ne réfléchit pas et plonge. « J’y suis allé tête baissée ! » Un autre homme, inconnu, le suit également. Tous les deux, ils parviennent à ramener l’adolescent sur les berges, également aidés d’une bouée lancée par deux agents de la police municipale qui passaient par là.

« Il tremblait beaucoup, il avait du mal à respirer. Il était très stressé et effrayé », se remémore Gabin. Surtout, l’incompréhension était de mise pour ce natif de Villeneuve-la-Garenne : 

Il n’a pas vraiment parlé pour expliquer ce qu’il s’est passé.

Depuis son sauvetage, le collégien, scolarisé en 4e à Levallois, n’a eu aucun contact avec le jeune homme. « Je ne sais pas ce qu’il est devenu », lâche-t-il.

Un acte « héroïque »

Son acte de courage n’est pas passé inaperçu. Car la mairie de Neuilly en a été informée et le maire, Jean-Christophe Fromantin, lui a adressé un courrier.

Je salue ce comportement exemplaire et tiens au nom du Conseil municipal de Neuilly-sur-Seine et en mon nom personnel, à vous adresser mes plus vives félicitations pour cet acte de bravoure qui témoigne également d’un comportement responsable. Vos parents peuvent être fiers de vous.

Et ce n’est pas peu dire. Son père, John, parle d’un acte « héroïque. » Pour lui, c’est sûr : « la natation lui manquait ! », s’amuse-t-il.

Si Gabin n’a pas pu retourner à la piscine depuis le mois de mars, sa tête piquée dans la Seine valait bien plus que gagner une course.

A voir aussi

Isère : disparition inquiétante d’une jeune femme de 18 ans, une enquête ouverte

Originaire de Villefontaine, Victorine Dartois n’a pas donné signe de vie depuis samedi soir. Sa …

Laisser un commentaire