Accueil / Actualités / Faits divers / Bretagne : des tensions avec les touristes des voitures prises pour cible.

Bretagne : des tensions avec les touristes des voitures prises pour cible.

Plusieurs tags anti-touristes ont vu le jour avec le déconfinement, en référence à la règle des 100 kilomètres pour les déplacements. Des voitures aux numéros de plaques d’immatriculation hors de Bretagne ont aussi été prises pour cible. Une des victimes témoigne.

Un grand tag en lettres rouges souille le mur du gite de Gwen Kervarec, situé à Esquibien, au bord de la départementale qui mène d’Audierne à la pointe du Raz. Le message est cash : « Touristes, plus de 100 kilomètres, barrez-vous ». La propriétaire pense savoir pourquoi elle fait partie des personnes qui ont été visées par les récents tags apparus dans le Cap Sizun.

Les plaques d’immatriculation ciblées

« Ma maison a été certainement ciblée parce qu’elle a été vendue, et on a dû se dire que j’ai vendu à des étrangers. _L’étranger étant quelqu’un qui n’a pas une plaque en 29_… Et j’ai eu des remarques me disant qu’on avait vu que j’avais des gens avec une plaque en 13 devant ma maison… J’aurais pas imaginé que ça serait allé jusqu’au tag sur mon mur ! » 

Et, faut-il le rappeler, les numéros d’immatriculation ne veulent plus rien dire aujourd’hui. Gwen se retrouve en tout cas bien embêtée car son assurance ne prend pas en charge le nettoyage du mur. Elle va donc devoir le faire elle-même, avant le 15 juin, date à laquelle elle a rendez-vous chez le notaire pour signer les papiers de vente de son gîte. En attendant, elle a déposé plainte à la gendarmerie.

Les riverains condamnent ces actes

Beaucoup d’habitants condamnent ces actes et parlent d’une poignée de personnes isolées. Gwen Kervarec peut compter sur le soutien de ses voisins, comme Nicole : « tout le monde est outré du comportement de la ou des personnes qui ont effectué ce tag »

« C’est une petite minorité » nous ont dit et répété tous les Capistes que nous avons rencontré. Ils comptent bien accueillir les touristes cet été pour relancer l’économie après le confinement.

A voir aussi

Une jument mortellement mutilée (vulve et un oeil arraché) dans le Jura

Une jument présentant de nombreuses blessures, des lésions à la vulve et un oeil arraché …

Laisser un commentaire