Accueil / Actualités / France / Brive-la-Gaillarde : des carottes distribuées contre l’installation d’un Burger King

Brive-la-Gaillarde : des carottes distribuées contre l’installation d’un Burger King

Une action du mouvement « Climat action Brive » a eu lieu ce samedi 18 juillet à Brive. Des militants déguisés en animaux ont distribué des carottes dans le centre-ville. Une manière de protester contre la décision de la mairie de laisser s’installer un fast-food près du cinéma CGR.

Des carottes contre l’installation du Burger King. Il y a quelques jours, des affiches avec, déjà, des carottes avait fleuri dans le centre-ville de Brive. Ce samedi 18 juillet, des militants écolos ont investi les rues de Brive, des paniers en osier remplis de carottes. Ils les ont distribuées gratuitement aux habitants. 

Une façon de sensibiliser contre l’installation d’un Burger King à la place de l’ancien établissement Mr Bricolage près du grand cinéma CGR. Un mouvement avec ce légume symbole pour dénoncer les propos du maire de la ville au dernier conseil municipal.

La carotte de la discorde

Le symbole de la carotte a été choisi après que le maire de Brive a répondu à l’opposition lors du dernier conseil municipal qui proposait de créer une zone d’agriculture urbaine à la place du futur Burger King. « Vous êtes maire, vous dites : « Je préempte et je plante des carottes ? » C’est risible ! » 

Ce n’est pas l’avis de Virginie. Cette militante du groupe Climat action Brive est désabusée : « Nous sommes en 2020 et nous avons un maire qui ce moque d’un projet d’agriculture urbaine. Il préfère développer une chaîne de restaurant favorisant « la malbouffe » et continue de « bétonniser » le centre-ville. »

Un message reçu

Si ce drôle de spectacle prête à sourire, les habitants sont conquis par la méthode. Les enfants écoutent attentivement les arguments des militants déguisés. 

« C’est vrai que c’est rigolo comme méthode. Les enfants écoutent, cela nous éduquent. En plus on peut discuter avec eux », sourit Sylvie. Sur le marché, Julien reçoit sa carotte. Il ne connaissait pas ce projet. « C’est dommage, nous avons déjà beaucoup de fast-food dans la ville. Nous aurions pu installer quelque chose qui fait du bien à la planète à la place ».

A voir aussi

Avec le confinement et une météo très douce, 2020 est « l’année de la guêpe »

Avec la météo très douce de l’hiver 2020, un printemps ensoleillé et le confinement avec …

Laisser un commentaire