Accueil / Actualités / Faits divers / Castres : Une handicapée est refusée à l’entrée d’un café avec son chien d’assistance. (Vidéo)

Castres : Une handicapée est refusée à l’entrée d’un café avec son chien d’assistance. (Vidéo)

La scène qui s’est déroulée à Castres, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, suscite l’indignation de nombreux internautes.

Accompagnée de son chien d’assistance, Mathilde, une jeune femme handicapée, voulait entrer dans un café de Castres (Tarn). Mais le propriétaire des lieux lui a refusé l’accès, comme le montre une vidéo publiée par la jeune femme sur Facebook.

“J’ai le droit de refuser des clients”

On entend une partie de l’argumentaire du propriétaire des lieux : “Quelle que soit la réglementation madame, je suis chez moi ici” lance-t-il. “C’est moi qui vais porter plainte contre vous, vous m’empêchez de travailler”, ajoute une femme qui semble travailler dans ce café. “Vous ne rentrerez pas chez moi, avec ou sans chien. J’ai le droit de refuser des clients. Donc quoi qu’il arrive, vous ne rentrez pas, alors hop”, conclut le propriétaire en refermant la porte de son commerce.

Sur la vidéo, la jeune femme, en fauteuil roulant, est accompagnée d’un chien revêtu d’une cap bleue. Il s’agit d’un moyen d’identifier les chiens d’assistance, qui accompagnent les personnes en situation de handicap.

Atteinte de trois maladies génétiques

L’article 88 de la loi du 30 juillet 1987 garantit l’accès “aux lieux ouverts au public”, dont font partie les cafés, aux chiens guides d’aveugle ou d’assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte “mobilité inclusion” portant les mentions “invalidité” et “priorité”. Refuser l’accès à une personne accompagnée d’un chien d’assistance est un délit qui peut être verbalisé par une amende allant de 150 à 450 euros.

Sur sa page Facebook, Mathilde explique être atteinte de trois maladies génétiques : le syndrome d’Ehlers-Danlos, le syndrome d’activation mastocytaire et des algies vasculaires de la face. Dans le texte qui accompagne la vidéo, Mathilde précise que la scène débute avant la vidéo. “Le patron de ce café m’a menacée de me ‘dégager lui-même’ si je ne partais pas”. Elle précise avoir déposé plainte contre le propriétaire des lieux. Ni le propriétaire du café, ni Mathilde n’ont répondu à nos sollicitations.

A voir aussi

Un caniche de 13 ans retrouvé dans un sac au fond d’une poubelle à Salon-de-Provence

Encore un acte de cruauté envers les animaux. Un caniche a été retrouvé en fin …

Laisser un commentaire