Accueil / Actualités / Faits divers / Cergy : un homme de 2 4 ans tué à coups de couteau en pleine rue

Cergy : un homme de 2 4 ans tué à coups de couteau en pleine rue

Un jeune homme de 24 ans a été tué à coups de couteau mardi après-midi, à Cergy, en pleine rue. La police judiciaire a été saisie de l’enquête. Les motifs de cet homicide ne sont pas connus à ce stade.

Une rixe, puis un homme au sol, qui s’écoule devant un pavillon, une passante qui tente de le ranimer mais en vain : un jeune homme âgé de 24 ans a trouvé la mort mardi après-midi à Cergy, malgré les soins dispensés sur place par les secours.

C’est à 14h30 environ que les policiers de Cergy reçoivent un appel d’un témoin qui signale une rixe dans l’allée des Courtillières, dans le quartier du Bontemps. Lorsque le premier équipage du commissariat se rend sur place, il retrouve une femme penchée sur un homme au sol, effectuant sur la victime des massages cardiaques pour tenter de la sauver, pratiquant les gestes de première urgence.

À leur arrivée, les policiers de Cergy prennent le relais pour effectuer les manœuvres de réanimation, puis les pompiers qui arrivent à leur tour. Une équipe du Samu arrive également sur les lieux quelques minutes plus tard. Mais malgré les soins dispensés dans l’allée par l’équipe médicale, le jeune homme décède sur place environ une heure plus tard.

La victime connue pour des affaires de stupéfiants

Selon les premières constatations effectuées sur place, la victime a reçu plusieurs coups de couteau au cours de la rixe, dont un, qui s’est révélé mortel, qui a été porté au cœur.

D’après les premiers éléments recueillis auprès d’un témoin, la victime a été poignardée un homme qui était au moment des faits accompagné de deux ou trois personnes. La victime s’est écroulée devant l’entrée d’un des pavillons de l’allée et tous ont pris la fuite aussitôt après. Ils sont depuis activement recherchés par la police.

La victime, qui était originaire de Cergy, était apparemment connue des services d’enquête pour des affaires de stupéfiants. Les enquêteurs de la DRPJ Versailles ont été saisis de l’enquête sur instruction du parquet de Pontoise et ont mené sur place une enquête de voisinage pour déterminer les circonstances précises des faits.

A voir aussi

Un animateur périscolaire soupçonné de viol dans une école maternelle à Paris

Les avocats des familles des victimes présumées déplorent une série de dysfonctionnements lors d’une première …

Laisser un commentaire