Accueil / Actualités / Faits divers / Charente-Maritime : une fillette de 5 ans retrouvée morte, «probablement» tuée par sa mère

Charente-Maritime : une fillette de 5 ans retrouvée morte, «probablement» tuée par sa mère

Les gendarmes de la commune de Saint-Jean-d’Angély ont découvert le corps sans vie d’une fillette de cinq ans et demi dans sa chambre, sans doute étouffée.

Un drame. Le corps sans vie d’une fillette de 5 ans et demi a été découvert mardi matin à son domicile de Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime), un cas « probable » d’infanticide, a annoncé mercredi le procureur de la République de Saintes.

Dans un premier temps, les pompiers et gendarmes avaient été appelés à 8 heures mardi pour un incendie de véhicule dont est sortie seule une femme, gravement blessée, sur une aire de covoiturage proche de l’autoroute A10 à Saint-Jean-d’Angély, commune de 7000 habitants dans l’est de la Charente-Maritime.

La femme, âgée d’une cinquantaine d’années, « est brûlée à 40 % », a expliqué à l’AFP le procureur de la République à Saintes, Nicolas Septe, précisant qu’« il est impossible de l’auditionner pour le moment ».

« Le rapprochement avec un écrit qu’aurait laissé sa maman »

Lorsqu’ils se sont déplacés au domicile de la victime, les gendarmes de la commune y avaient découvert le corps sans vie d’une fillette de cinq ans et demi dans sa chambre, sans doute étouffée.

« Nous sommes probablement devant un cas d’infanticide», a poursuivi le procureur, « nous faisons le rapprochement avec un écrit qu’aurait laissé sa maman disant qu’elle avait mis fin à la vie de sa fille. D’après les premières constatations, cette femme vivait seule et était inconnue des services sociaux et de la police ».

Inconnue des services de police, cette mère de famille se trouvait « dans un état dépressif depuis quelque temps »

A voir aussi

Fête clandestine pour un anniversaire à Marseille… Amende salée pour une cinquantaine de convives, l’organisateur interpellé

Ce mardi matin que des policiers ont verbalisé 45 personnes qui participaient à une fête …

Laisser un commentaire