Accueil / Actualités / Faits divers / Chevaux mutilés : diffusion d’un portrait-robot après l’agression d’un responsable de refuge

Chevaux mutilés : diffusion d’un portrait-robot après l’agression d’un responsable de refuge

Le président d’un refuge a été violemment agressé après avoir tenté de défendre ses animaux contre deux individus qui s’en prenaient à eux. Un portrait-robot de l’un des agresseurs présumés a été établi et diffusé par la gendarmerie. Dans un contexte où de nombreux équidés sont mutilés en France, la Fondation 30 Millions d’Amis a renforcé la sécurité de ses lieux d’accueil.

Une barbarie sans nom ! Réveillé par les cris de ses animaux, Nicolas Demajean, s’est retrouvé face à deux intrus qui avaient pénétré l’enceinte du Ranch de l’Espoir, refuge dont il est le responsable à Villefranche-Saint-Phal, dans l’Yonne (25/08/2020). « Là, devant le cabinet vétérinaire, il y avait deux individus qui étaient rentrés dans la cour principale de la ferme, explique-t-il sur BFM TVL’un était rentré dans une stabulation où se trouvait un poney qui dormait, et l’autre s’est jeté sur moi avec une serpette, il a essayé de me tuer parce que je les avais dérangés dans leur barbarie. »

« C’est de la barbarie, de la cruauté »

S’ensuit une violente altercation de plusieurs minutes, jusqu’à ce que les agresseurs prennent la fuite. Malheureusement, deux poneys et un cheval avaient déjà été gravement lacérés à l’arme blanche. « Il n’y a pas de mots. C’est de la barbarie, de la cruauté. Et un acte gratuit car ces animaux ne peuvent se défendre », a déclaré le président du refuge à l’AFP.

« J’ai pu établir un portrait-robot », a-t-il ajouté, en assurant avoir vu son agresseur « à 100% ». L’enquête a été confiée à la brigade de recherches d’Auxerre.

Des attaques récurrentes

Cette nouvelle attaque ne fait qu’allonger la triste liste des sévices perpetrés à l’encontre de chevaux dans plusieurs départements, ces derniers mois. Mais pour l’heure, aucun élément ne permet de faire le lien entre ces affaires sordides. Dernièrement, une ponette de 16 mois a été retrouvée morte, les parties génitales et l’oreille mutilées, le crâne fracassé, dans un prè de Saint-Vallier en Saône-et-Loire.

Le cadavre d’un veau mutilé a également été découvert récemment, dans la Sarthe (22/08/2020), sans qu’un lien puisse être établi avec les faits commis sur les équidés, hormis un modus operandi similaire.

Face à cette série d’attaques, la Fondation 30 Millions d’Amis a renforcé ses dispositifs de sécurité dans tous ses lieux d’accueil.

A voir aussi

Lozère : le chat Pépito blessé par un plomb de carabine, sa maîtresse porte plainte

La propriétaire de Pépito, qui habite à Balsièges en Lozère, témoigne, entre douleur, colère et …

Laisser un commentaire