Accueil / Actualités / Faits divers / Chevaux mutilés et tués : nouveau cas en Saône-et-Loire, enfin un portrait-robot diffusé dans l’Yonne

Chevaux mutilés et tués : nouveau cas en Saône-et-Loire, enfin un portrait-robot diffusé dans l’Yonne

Depuis plusieurs mois un peu partout en France, des chevaux aux oreilles et aux museaux mutilés sont retrouvés morts par leurs propriétaires. Dans l’Yonne, le président d’un centre équestre a surpris deux hommes en train de s’en prendre à ses bêtes.

La sordide affaire des animaux retrouvés tués et mutilés se poursuit un peu partout en France. Ces derniers jours, une ponette a été retrouvée morte et mutilée dans le village de Saint-Vallier, en Saône-et-Loire, a-t-on appris ce jeudi 27 août. Selon Le Journal de Saône-et-Loire, l’animal a été retrouvé mort dans son pré, le museau et l’oreille coupés et le crâne fracassé.

Un phénomène inquiétant et surveillé de près

Depuis le mois de décembre 2018, des faits similaires ont été recensés dans plusieurs départements français, avec une nette augmentation des signalements depuis le début de l’été. Une affaire prise très au sérieux par les forces de l’ordre, qui s’interrogent sur de possibles rituels satanistes.

Selon un rapport du service central du renseignement territorial (SCRT), en charge de l’affaire, « des questions se posent sur les auteurs et leurs réelles intentions : superstition, fétichisme, rituel satanique, sectaire ou autre ». Plusieurs enquêtes pour actes de torture sur des animaux ont été ouvertes.

Blessé dans l’Yonne, il dresse un portrait-robot

Dans la nuit du lundi 24 août, le président d’un centre équestre situé à Villefranche-Saint-Phal, dans l’Yonne, a surpris deux hommes en train de s’en prendre à ses chevaux. L’un des agresseurs, en s’enfuyant, l’a blessé au bras à l’aide d’une serpette qu’il venait d’utiliser pour mutiler trois deux poneys et un cheval. Un portrait-robot a pu être établi. Il s’agissait d’un homme âgé entre 40 et 50 ans qui, s’il est retrouvé, pourra peut-être livrer des explications sur ses motivations.

A voir aussi

Isère : disparition inquiétante d’une jeune femme de 18 ans, une enquête ouverte

Originaire de Villefontaine, Victorine Dartois n’a pas donné signe de vie depuis samedi soir. Sa …

Laisser un commentaire