Accueil / Insolite / Confession, gastronomie : les drives insolites du confinement. (Vidéo)

Confession, gastronomie : les drives insolites du confinement. (Vidéo)

Se confesser sans sortir de sa voiture ou aller récupérer un repas de chef étoilé comme on achète un fastfood…les contraintes du confinement offrent des images originales ! 

Des fidèles qui attendent dans leur voiture pour confesser leurs péchés. C’est l’image étonnante des conséquences du confinement à Limoges. Installés sur un parking devant une église, deux jeunes prêtres ont eu l’idée de ce « drive confession ». « On était amusés au début du confinement de voir que certains confrères de Pologne et des États-Unis avaient lancé ce concept et on a voulu faire pareil » explique le père David de Lestatis. 

Des fidèles au rendez-vous

Un drive qui remporte un certain succès auprès des paroissiens, qui ne savent toujours pas précisément quand ils pourront retourner à l’église. Une expérience unique qui restera dans les mémoires « C’est peut-être la seule fois de notre vie que l’on se confessera en drive » raconte, amusé, un fidèle. « L’église sait s’adapter à cette situation et permettre aux croyants d’avoir accès à ses sacrements et c’est génial »

Drive gastronomique

Il n’y a pas que l’église qui s’adapte. Dans de nombreux secteurs, le drive s’impose comme l’alternative à la fermeture des magasins depuis la mi-mars. Librairies, magasins de bricolages, fleuristes, cavistes, on peut (presque) tout se procurer !

Et même des repas gastronomiques. Dans le Finistère, on fait la queue pour se délecter de plats mijotés par 3 chefs étoilés du département : Nicolas Carro de l’Hôtel de Carantec, David Royer, du Castel Ac’h à Plouguerneau et Anthony Hardy, du Château de Sable à Porspoder. Il faut dire qu’un menu étoilé à 25 euros en fait saliver plus d’un. Une automobiliste gourmande apprécie particulièrement l’option drive « C’est la première fois qu’on pourra déguster un repas de cette qualité habillé en jogging, en se léchant les doigts et en mettant les pieds sur la table ! ». Certains continuent de voir la vie du bon côté et préfère mettre en avant les bons côté du confinement ! 

A voir aussi

IVRE, ELLE SE RETROUVE COINCÉE DANS SON SÈCHE-LINGE ET DOIT APPELER LES POMPIERS. (VIDÉO)

Une drôle de situation. Après une soirée bien arrosée entre colocataires, une étudiante britannique a …

Laisser un commentaire