Accueil / Animaux / Confinement : dès jeudi 16 avril, vous pourrez vous déplacer en refuge de la SPA pour adopter un animal. (Vidéo)

Confinement : dès jeudi 16 avril, vous pourrez vous déplacer en refuge de la SPA pour adopter un animal. (Vidéo)

Dès le 16 avril 2020, il sera possible de se rendre dans un refuge de la SPA pour adopter un animal de compagnie. On vous explique comment.

Une bonne nouvelle pour nos amis à quatre pattes. À compter de ce jeudi 16 avril 2020, il sera possible de se rendre en refuge pour adopter un animal. Un dispositif intitulé « Adoption solidaire« . 

Comment ? En cochant la case « motif familial impérieux » sur l’attestation de déplacement dérogatoire.

Cet assouplissement du confinement, annoncé par le gouvernement samedi 11 avril, interviendra sur 55 des refuges de la SPA. Il répond à un cri d’alarme de la Société protectrice des animaux qui craignait l’euthanasie de milliers d’animaux en cette crise de nouveau coronavirus. 

Comment ça fonctionne ? 

Les animaux soumis à l’adoption sont signalés sur le site de la SPA, avec la mention « Solidaire ». 

Dans un premier temps, le futur adoptant doit remplir un formulaire pour soumettre sa candidature. Celui-ci sera examiné par la SPA, qui précise dans un communiqué : 

Si votre demande est pré-sélectionnée par nos équipes, vous recevrez une demande d’informations supplémentaires par mail.

Si la candidature est retenue, le futur adoptant reçoit un appel du refuge sur lequel il s’est positionnée. Ils fixeront alors un rendez-vous sur place pour venir chercher l’animal, muni de son attestation de déplacement.

À noter qu’il sera demandé un chèque de caution de 150 euros pour confirmer l’adoption « en attendant la régularisation définitive post-confinement. Nous vous demanderons également de signer un contrat d’adoption solidaire par voie électronique ». 

Ce n’est qu’une fois le confinement terminé que le maître pourra revenir au refuge afin de signer un contrat d’adoption classique. 

Chaque année, la SPA recueille en moyenne 46 000 animaux, en provenance essentiellement des fourrières.

A voir aussi

Doubs : Les gendarmes interviennent pour mettre fin à la recrudescence de la chasse “safari 4×4” contre les sangliers.

On croyait avoir un bon aperçu de l’ampleur de la bêtise humaine mais non, certains …

Laisser un commentaire