Accueil / Actualités / Société / Confinement: si votre voiture est à l’arrêt total, attention à la batterie

Confinement: si votre voiture est à l’arrêt total, attention à la batterie

Des milliers de véhicules sont à l’arrêt en raison du confinement, et les batteries vont être mises à l’épreuve au moment du rallumage. 

Comment éviter la panne de batterie à cause du confinement ? Beaucoup de véhicules sont à l’arrêt à cause du confinement. Sur les véhicules modernes il n’est pas possible de débrancher la batterie et la consommation électrique permanente risque de la vider totalement à moyen terme. Quels sont les consommateurs électriques les plus importants ? Comment réduire leur consommation ? Quels moyens existe-t-il pour maintenir la charge sans rouler ? Que faire, et surtout ne pas faire, si la batterie est à plat ?

Nous avons évoqué ces sujets et répondu à ces questions ce dimanche dans Votre Auto sur RMC avec notre expert Jean-Luc Moreau et notre invité, Abel Santirso, responsable commercial CTEK, entreprise spécialisée dans les batteries automobile. 

Pour maintenir la batterie en l’état sans rouler, des chargeurs intelligents existent

Plein d’équipements fonctionnent même quand la voiture est éteinte. Le frein à main électrique consomme en effet aussi à l’arrêt, tout comme les calculateurs qui sont toujours en semi-veille. Et peuvent être réveillés par du vent ou un véhicule qui passe à côté. Et quand ça se réveille, ça consomme.

Il faut également faire attention à certains chargeurs de téléphone qui se branchent sur les prises internes de la voiture comme l’allume cigares. Certaines prises fonctionnent même à l’arrêt. 

Sur les véhicules modernes on ne peut pas – et il ne faut pas – débrancher la batterie. Car ça va tout remettre à zéro et nécessitera une re-programmation qui est facturée très cher.

Pour maintenir la batterie sans rouler, des chargeurs intelligents existent pour maintenir cette batterie toujours à 100% si on a une prise à proximité, cela prolongera d’ailleurs la duré de vie de la batterie (prix d’environ 70 euros en entrée de gamme). Sinon, il n’y a pas de solution technique pour faire cela.

« En faisant 2 km, on n’a fait que la décharger. Pour la recharger il faut être à un certain nombre de tours minute et pendant une certaine distance »

On peut croire qu’en roulant un petit peu, cela recharge la batterie. Mais c’est faux.

« Même en faisant très occasionnellement juste quelques km pour aller au supermarché en période de confinement. On active la batterie et on lui demande un effort important. En faisant 2 km, on n’a fait que la décharger. Pour la recharger il faut être à un certain nombre de tours minute et pendant une certaine distance pour faire fonctionner l’alternateur. Aujourd’hui, il faut dans l’idéal éviter les trajets très courts car ça décharge encore plus que si on laissait à l’arrêt. Il faudrait rouler dans l’idéal 30-40 minutes pour permettre de remonter un petit peu. »

Si la batterie est déchargée, que faire et ne pas faire. Les « boosters » sont des solutions de dernier recours mais pas idéales car elle abîment la batterie.

A voir aussi

Cette ex-ballerine, souffrant d’Alzheimer, se souvient de son passé en écoutant « Le Lac des cygnes ». (Vidéo)

La musique a de nombreux effets positifs sur la santé et est notamment utilisée pour …

Laisser un commentaire