Accueil / Actualités / France / Coronavirus et confinement : le vol Paris-Marseille bondé du samedi 18 avril fait polémique

Coronavirus et confinement : le vol Paris-Marseille bondé du samedi 18 avril fait polémique

Plein comme un œuf et avec aucune distanciation entre les passagers, un vol reliant Paris à Marseille ce samedi 18 avril a provoqué la stupeur, en pleine période de confinement.

L’épidémie de coronavirus continue de faire des dégâts en France où le dernier bilan fait état de 19.323 décès, dont 642 dans les dernières 24 heures. Jérôme Salomon a appelé les Français à poursuivre leurs efforts de confinement en maintenant les gestes barrières. Malgré ces recommandations qui perdurent depuis un mois, des passagers d’un vol Paris-Marseille de la compagnie Air-France étaient surpris de se retrouver dans un avion plein à craquer, avec aucune distanciation.

Actuellement, un seul vol par jour relie la capitale à la cité phocéenne et il est assuré par la compagnie française. Si toutes les places sont ouvertes à la réservation, le confinement et les restrictions de déplacement ont engendré un remplissage faible des vols ces dernières semaines. Sauf que ce samedi 18 avril, tous les passagers se sont présentés à l’aéroport Charles de Gaulle, au moment de l’embarquement.

Si des marquages au sol sont présents dans les aéroports et que les places libres dans les avions permettent parfois d’espacer les passagers, cela était impossible sur ce vol. De plus, le port du masque n’est pas obligatoire dans les transports, ce qui augmente les risques de contamination. Air France a de son côté précisé que l’air de la cabine était renouvelé toutes les trois minutes en étant traité et recyclé par des filtres identiques à ceux utilisés dans les blocs opératoires. Les hôtesses et stewards sont quant à eux munis de gel hydroalcoolique.

 

A voir aussi

Procès de Joël Le Scouarnec : 15 ans de réclusion criminelle requis

L’ancien chirurgien est jugé pour quatre viols et agressions sexuelles sur des fillettes. Le verdict …

Laisser un commentaire