Accueil / Coronavirus / Coronavirus : Helmut Marko dirigeant de Red Bull voulait contaminer ses pilotes F1 pour les «immuniser»

Coronavirus : Helmut Marko dirigeant de Red Bull voulait contaminer ses pilotes F1 pour les «immuniser»

Il a du boire un peu trop de Red Bull !!!

Helmut Marko a décrit son plan à la télévision autrichienne, tout en précisant qu’il n’avait pas été très bien accueilli au sein de l’écurie.

C’est le genre d’histoire que la plupart des gens auraient gardée pour eux, écrasés par la honte. Mais Helmut Marko, dirigeant au sein de l’écurie de Formule 1 Red Bull, a l’air plutôt fier de son idée. Alors que la saison de F1 a été amputée de plusieurs Grands Prix en raison du Covid-2019 et que tous les pilotes se voient contraints de ronger leur frein, le responsable de la filière des jeunes pilotes de l’écurie s’est vanté à la télévision autrichienne d’avoir proposé de contaminer volontairement ses pilotes afin qu’ils puissent être immunisés contre le coronavirus pour le début de la prochaine saison. Un plan finalement abandonné.

La stratégie de Marko consistait à « organiser un camp » rassemblant les « quatre pilotes de F1 et huit ou dix juniors », a-t-il expliqué dans l’émission « Sport am Sonntag » sur la chaîne ORF, sans préciser si les quatre pilotes en question étaient les titulaires de Red Bull et les deux réservistes, ou bien les deux titulaires de l’écurie fanion ainsi que ceux de l’équipe sœur Alpha Tauri, parmi lesquels le Français Pierre Gasly.

« Ils sont en excellente santé et comme ça, ils auraient été prêts pour commencer la saison », a-t-il ajouté, avant de préciser que son idée n’avait « pas été bien reçue ».

Marko, corona-sceptique notoire

Il faut dire que cette stratégie d’immunisation collective est controversée. À l’échelle d’une nation, Boris Johnson y a renoncé il y a plus d’une semaine en Grande-Bretagne, pour privilégier le confinement de l’ensemble de la population. Au sein d’un groupe restreint, elle est également risquée. En l’état des connaissances du virus, rien ne prouve en effet que le SARS-CoV-2 ne s’attaque qu’à des individus dont l’état de santé est préalablement mauvais.

Les deux pilotes Red Bull, le Néerlandais Max Verstappen et le Thaïlandais Alex Albon, n’ont pas encore réagi aux déclarations de Marko. Pas certain toutefois qu’elles les surprennent. La semaine dernière, le même Marko avait déjà critiqué les conséquences du confinement décidé par le gouvernement autrichien pour l’économie et s’était déclaré « légèrement surpris » que les « gens acceptent aussi facilement de tout prendre sur eux ».

En Autriche, les commerces non-essentiels, les écoles, les universités et les salles de sport sont en effet fermés au public depuis la mi-mars en Autriche afin de tenter de ralentir l’épidémie de nouveau coronavirus qui a déjà fait 108 morts dans le pays.

A voir aussi

Coronavirus : « Je me suis trompé », Michel Cymes s’explique après l’affaire de la « grippette ». (Vidéo)

Invité de Yann Barthès sur le plateau de Quotidien ce lundi 16 novembre, Michel Cymès …

Laisser un commentaire