Accueil / Actualités / France / Coronavirus – Intermittents, tournages, commandes publiques : les mesures pour le secteur de la culture

Coronavirus – Intermittents, tournages, commandes publiques : les mesures pour le secteur de la culture

Emmanuel Macron a annoncé les mesures qui allaient être prises par le gouvernement pour soutenir le secteur de la culture. Prolongation des droits des intermittents, programme de commandes publiques, fonds pour les tournages, adaptation des lieux à l’épidémie… Voici ce qui a été annoncé.

Le monde de la culture, totalement à l’arrêt en raison de la crise sanitaire, n’a toujours pas de date de redémarrage, et se vit comme le grand oublié des mesures gouvernementales annoncées pour soutenir différents secteurs. Les attentes du secteur, qui fait vivre 1,3 million de personnes, sont donc immenses. Pour y répondre, Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi une série de mesures.

Les droits des intermittents prolongés jusqu’en août 2021 

Emmanuel Macron a plaidé pour que les droits des intermittents du spectacle « soient prolongés d’une année » au-delà des six mois où leur activité aura été « impossible ou très dégradée », c’est-à-dire « jusqu’à fin août 2021 ».

_ »Beaucoup (des intermittents) ne pourront pas faire leurs heures. Je veux qu’on s’engage à ce que les artistes et techniciens intermittents » voient leurs droits « prolongés jusqu’à fin août 2021 », a-t-il affirmé lors d’une vidéoconférence avec une douzaine d’artistes. Mais le chef de l’Etat s’est dit convaincu qu’il allait « donner suffisamment confiance pour que quasiment, on n’en ait pas besoin ». « On va donner, avec beaucoup de projets, les heures » qui permettront aux intermittents de « ne pas activer ces dispositifs »,_ a-t-il dit.

Le régime des intermittents concerne 100.000 artistes et techniciens indemnisés chaque année. Pour obtenir l’assurance chômage, ils doivent avoir travaillé 507 heures sur douze mois.

Un fonds d’indemnisation pour les tournages 

Les cinémas ou les salles de spectacle n’ont aucune date de redémarrage, et les tournages de films et de séries sont totalement à l’arrêt. Emmanuel Macron s’est dit favorable à un fonds d’indemnisation pour les tournages annulés et qui seront dans l’incapacité de reprendre, le secteur n’étant pas assuré contre les pandémies.

« On va mettre (les assureurs, les banques) devant leurs responsabilités », a déclaré le chef de l’Etat, qui vise une reprise des tournages « au cas par cas » après fin mai.

Un grand plan de commandes publiques 

Le Président a également annoncé le lancement d’un « grand programme de commandes publiques » , avec l’ambition d’« inventer une saison hors norme » et d’aller chercher les publics parfois oubliés du monde de la culture.

Je pense en particulier aux créateurs de moins de 30 ans – Emmanuel Macron 

« Je veux qu’on lance un grand programme de commandes publiques », a déclaré Emmanuel Macron. « Qu’on mette le paquet », « que ce soit (pour) les métiers d’art, les spectacles vivants, la littérature, les arts plastiques », a-t-il détaillé. « Je pense en particulier aux créateurs de moins de 30 ans », a-t-il ajouté.

Les lieux devront s’adapter à l’épidémie

Le gouvernement devrait décider fin mai d’une date de réouverture des lieux culturels. « Il faut que les lieux de création revivent », en s’adaptant aux contraintes de l’épidémie, « sans doute en inventant un nouveau rapport au public », a souligné Emmanuel Macron. Il a dit compter sur le « bon sens » et la « créativité » du secteur. 

Les théâtres doivent pouvoir « commencer » à fonctionner et répéter le 11 mai – Emmanuel Macron 

Le Président a affirmé que « le 11 mai beaucoup de choses pourront reprendre »,  mais en s’adaptant pour que le coronavirus « ne recircule pas à pleine vitesse ». « On doit pouvoir rouvrir les librairies, les musées sans qu’il y ait trop de brassages, les disquaires, les galeries d’art », et les théâtres doivent pouvoir « commencer » à fonctionner et répéter, a affirmé le chef de l’Etat, en précisant qu’« on aura un point fin mai et début juin. On va regarder comment on peut articuler les choses avec le public ».

A voir aussi

Avant les annonces de Macron, la France se prépare à un reconfinement à « grande échelle »

Dans l’attente des annonces du président de la République Emmanuel Macron, ce mercredi 28 octobre …

Laisser un commentaire