Accueil / Actualités / France / Coronavirus : la CGT pose un préavis de grève dans les services publics en pleine crise sanitaire.

Coronavirus : la CGT pose un préavis de grève dans les services publics en pleine crise sanitaire.

La fédération CGT des services publics a déposé un préavis de grève couvrant tout le mois d’avril. Une décision incroyable en pleine épidémie, et alors que l’état d’urgence sanitaire a été décrété..

C’est à peine croyable mais, alors que la crise du coronavirus bat son plein et que les appels à l’unité nationale se multiplient, la Fédération CGT des services publics vient de déposer un préavis de grève couvrant la période du 1er au 30 avril. Dans un courrier adressé le 23 mars à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, Gérald Darmanin (Action et comptes publics) et Olivier Dussopt (Fonction publique), le syndicat entend ainsi protester contre « des mesures antisociales » prise dans le cadre de loi d’urgence sanitaire.

La fédération CGT, qui rassemble 85 000 adhérents parmi les fonctionnaires territoriaux, les employés de l’eau, des déchets et du logement social mais aussi les sapeurs-pompiers ou les pompes funèbres, dénonce les « attaques au statut et au droit du travail » selon le syndicat, qui vont « à l’encontre de la solidarité et de la vie des salariés qui se battent avec courage contre l’épidémie ».

Le secrétaire d’Etat à la fonction publique surpris

Dans le même courrier, le syndicat s’élève contre « les choix du gouvernement qui font que ce sont les masques de protection, gel hydroalcoolique et tests médicaux qui manquent alors que jamais les armes de guerre militaire ou anti-manifestants (LBD, gaz…) ne sont pas en rupture de stock. ». Autant de choix qui sont, proclame le courrier, « la terrible traduction des préoccupations et intérêts de l’état et des capitalistes ».

En réponse, Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat à la fonction publique, fait état de sa surprise face à un préavis qui intervient au plus fort de l’épidémie de coronavirus. D’autant qu’en cette période d’état d’urgence sanitaire, « toutes les fédérations syndicales ont suspendu les préavis de grève en cours ou ont renoncé à déposer un nouveau préavis pour le mois d’avril prochain ». A l’instar, écrit-il, du syndicat national CGT des finances publiques qui a retiré son préavis de grève.

La décision de la fédération CGT des services publics paraît d’autant plus incroyable, souligne encore Olivier Dussopt, que le gouvernement a gelé les projets de réforme des retraites mais aussi de l’organisation territoriale de l’Etat, qui ne prendra effet qu’en janvier 2021.

A voir aussi

Covid-19 : Macron annoncera de nouvelles restrictions mercredi à 20 heures

Le président de la République va dévoiler de nouvelles mesures mercredi soir après avoir réuni …

Laisser un commentaire