Accueil / Actualités / France / Coronavirus : un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation

Coronavirus : un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation

La ministre de la Santé a annoncé ce mercredi soir un cinquième cas confirmé du nouveau coronavirus en France. Il s’agit de la fille du Chinois de 80 ans hospitalisé à Paris.

Ce samedi, médecins et autorités de santé, le répétaient d’une seule voix : le patient allait « bien ». Mais ce mercredi soir, le discours a évolué. L’homme de trente ans, qui faisait partie, avec sa compagne, des trois premiers cas de coronavirus confirmés en France est désormais hospitalisé en réanimation, à l’hôpital parisien Bichat, en pointe sur les maladies infectieuses. « Son état s’est aggravé », a expliqué Agnès Buzyn.

La ministre de la Santé, droite dans un tailleur noir, a pris la parole ce mercredi soir, directement après une réunion au Corruss, le centre de crise sanitaire du ministère. Bilan : le nombre d’individus infectés par le virus dont l’épicentre se trouve à Wuhan, est en augmentation dans l’Hexagone. Cinq personnes se sont révélées positives au test de dépistage mis en place par l’Institut Pasteur. La dernière est la fille du touriste chinois, âgé de quatre-vingts ans et lui aussi en réanimation depuis lundi. Ce patient de 80 ans est arrivé en France le 23 janvier, et a d’abord consulté les urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou le samedi 25, où il n’a pas été repéré comme porteur du coronavirus.

« Il avait de la fièvre, mais pas de toux, ni de signes respiratoires, il ne venait pas de Wuhan, mais d’une ville à 400 km au nord, il était loin des critères et n’a pas été retenu comme cas possible d’infection au coronavirus » avait expliqué plus tôt dans la journée le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat.

Une fois que le test s’est révélé positif, « une réunion de crise a eu lieu pour essayer d’identifier si d’autres personnes avaient pu être contaminées lors de son passage. Parmi ces personnes, aucune n’est pour l’instant symptomatique » a ajouté le professeur Yazdanpanah. Les trois autres personnes touchées par le coronavirus sont le patient de Bordeaux – toujours sous surveillance – et donc le couple de trentenaires.

A voir aussi

Rennes : crachats, insultes… dans les supermarchés, un confinement pire que le premier

Depuis fin octobre 2020, hôtesses de caisse, d’accueil, agents de sécurité subissent les foules qui …

Laisser un commentaire