Accueil / Actualités / Faits divers / Côtes-d’Armor : il tue sa compagne deux mois après avoir été condamné pour violences

Côtes-d’Armor : il tue sa compagne deux mois après avoir été condamné pour violences

Un homme de 43 ans a été mis en examen à Saint-Brieuc pour meurtre aggravé sur concubine et placé en détention provisoire. Il avait déjà été condamné en juin pour des violences commises sur elle en avril.

Il avait été condamné à une peine de prison, en juin, pour des violences commises sur sa compagne en avril. Mais avant même d’être incarcéré, il a récidivé, tuant cette fois sa victime, mère de deux enfants. Un homme de 43 ans a été mis en examen à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) pour meurtre aggravé sur concubine et placé en détention provisoire, a-t-on appris ce dimanche.

Cet homme, en état d’ébriété au moment des faits, a reconnu lors de sa garde à vue avoir porté un coup de couteau sur sa compagne « sans intention de la tuer », a déclaré Grégory Martin-Dit-Neuville, substitut du procureur, tout en précisant que le coup avait été porté « au niveau du cœur ».

Près de 50 féminicides depuis le début de l’année

La victime, âgée de 43 ans, a été retrouvée morte par les pompiers et la gendarmerie, allongée sur le sol de la cuisine et le corps ensanglanté, dans la nuit de jeudi à vendredi. Une information judiciaire a été ouverte.

L’homme devait purger une peine de prison après une condamnation à 10 mois de prison ferme en juin pour des violences sur sa compagne commises en avril. Fin juillet, le juge d’application des peines avait en effet refusé une demande d’aménagement de peine.

Ce cas porte à 46 le nombre de féminicides présumés recensés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. En 2019, l’AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

A voir aussi

Alerte à la bombe à Paris : la Tour Eiffel évacuée par la police, le quartier bouclé. (Vidéo)

La Tour Eiffel a été évacuée, mercredi 23 septembre 2020, après un appel téléphonique évoquant …

Laisser un commentaire