Accueil / Coronavirus / Covid-19 : Jérôme Salomon conseille aux patients jeunes d’appeler le 15 en cas d’essoufflement ou difficulté respiratoire

Covid-19 : Jérôme Salomon conseille aux patients jeunes d’appeler le 15 en cas d’essoufflement ou difficulté respiratoire

Alors que les personnes âgées et fragiles sont en général plus attentives à leur état de santé, Jérôme Salomon a appelé les plus jeunes à surveiller certains symptômes du coronavirus, alertant sur des cas d’aggravation soudaine de l’état de certains patients.

« C’est une alerte que je souhaitais partager avec vous, en particulier peut-être pour les sujets les plus jeunes ». Vendredi soir, au cours de son point quotidien, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a tenu à adresser un message de prévention aux malades « les plus jeunes », ce qui comprenait dans son discours les jeunes adultes mais aussi les adultes entre 40 et 60 ans.

« Des adultes peut-être moins attentifs à leur état de santé »

« On sait que quand on est une personne âgée, que quand on est une personne fragile, on est très attentif à sa santé », a expliqué Jérôme Salomon. Il souhaite donc attirer l’attention « des adultes qui sont peut être moins attentifs à leur propre état de santé, notamment les adultes jeunes, les adultes entre 40 et 60 ans qui en général supportent bien la fièvre, supportent bien la toux », a-t-il déclaré.

Il demande à cette population d’être attentive à la survenue de certains signes et à ne pas hésiter à appeler le 15: « ce signe qui peut arriver au bout de quelques jours de maladie, de difficulté respiratoire, d’une toux de laquelle on a du mal à revenir à un état normal », a décrit le directeur général de la Santé, invitant ces patients à « ne pas perdre de temps pour arriver vers le système hospitalier, pour être pris en charge par les services spécialisés ».

L’essoufflement « un signe qui doit alerter »

Dès lors qu’une personne « est essoufflée en allant faire quelques pas dans l’appartement, en déplaçant des meubles, en rangeant ses affaires, en préparant le repas… C’est un signe qui doit alerter, qui doit non seulement faire appeler le médecin mais potentiellement appeler le 15 si on a du mal à respirer », a rappelé Jérôme Salomon.

Cette recommandation intervient après la mort dans la nuit de mardi à mercredi d’une adolescente de 16 ans, atteinte du Covid-19. Elle ne présentait aucune maladie préexistante et ne souffrait que d’une toux légère la semaine précédant son hospitalisation, avant que sa condition s’aggrave de manière très rapide. Un cas de figure rarissime, ont tenu à rappeler les experts au lendemain de l’annonce de sa mort.

Jérôme Salomon a d’ailleurs rappelé dans son point que « même si c’est assez rare, des personnes qui ont des symptômes bénins peuvent au bout de quelques jours s’aggraver avec une apparition de difficultés respiratoires ». 

A voir aussi

Coronavirus : ce dimanche 174 morts et 11.022 nouveaux cas confirmés en France

La France a franchi, ce dimanche, la barre des 55.000 décès depuis le début de …

Laisser un commentaire