Accueil / Actualités / Société / Des amendes plus lourdes pour ceux qui jettent masques et gants dans la nature

Des amendes plus lourdes pour ceux qui jettent masques et gants dans la nature

Les amendes seront bientôt plus lourdes pour ceux qui jettent leur masque ou leurs gants sur les trottoirs. La Secrétaire d’Etat auprès la ministre de la Transition écologique, Brune Poirson, l’annoncera ce dimanche matin lors d’un déplacement en Gironde.

Les sanctions seront bientôt plus lourdes contre ceux qui jettent des déchets sur la voie publique, notamment ceux liés à l’épidémie de Covid-19. La Secrétaire d’Etat auprès la ministre de la Transition écologique, Brune Poirson, l’annoncera ce dimanche matin. Partout en France, les gants et les masques usagés polluent les trottoirs et les pelouses, quand ils ne se retrouvent pas au fond de la Méditerranée. 

De 68 euros à 135 euros 

Brune Poirson veut donc durcir les sanctions contre les auteurs de ces incivilités. Elle va proposer un décret pour faire passer l’amende de 68 à 135 euros avec une majoration à 375 euros, et jusqu’à 750 euros si les forces de l’ordre établissent un procès-verbal transmis au tribunal. Il s’agit de responsabiliser les Français, car bien se débarrasser des déchets Covid, c’est aussi lutter contre la propagation du virus, rappelle Brune Poirson.

Des sanctions également applicables aux mégots et aux dépôts sauvages

Ces sanctions ne concernent d’ailleurs pas que les déchets liés à l’épidémie, elles sont également valables pour les mégots et les dépôts sauvages d’ordures. Outre le décret qui doit entrer en vigueur cet été, le gouvernement veut aussi autoriser le recours à la vidéosurveillance pour verbaliser les contrevenants.

La Secrétaire d’Etat auprès la ministre de la Transition écologique est en déplacement ce dimanche à Lège-Cap-Ferret, en Gironde. Elle participera à une collecte de déchets en matière plastique sur la plage avec l’association Surfrider, à la veille de la journée mondiale de l’océan le lundi 8 juin. La secrétaire d’Etat souhaite accélérer l’adhésion des communes du littoral à une charte pour « une plage sans déchet plastique ».

A voir aussi

Une étudiante court 20 km en dessinant le mot « alternance » avec son GPS pour décrocher un contrat

À l’heure actuelle, et encore plus depuis le début de la pandémie de coronavirus, trouver …

Laisser un commentaire