Accueil / Actualités / France / Disparu depuis 3 ans, « Jasmin » un chat retrouvé à 350 km de son foyer grâce à son identification !

Disparu depuis 3 ans, « Jasmin » un chat retrouvé à 350 km de son foyer grâce à son identification !

De nombreux animaux sont retrouvés plusieurs années après leur disparition grâce à leur tatouage ou leur micro-puce. C’est le cas du chat Jasmin, retrouvé à Longwy en Meurthe-et-Moselle, 3 ans après sa fugue. La Fondation 30 Millions d’Amis revient sur cette belle histoire et rappelle l’obligation légale d’identifier ses animaux de compagnie.

Trois longues années… C’est le temps qu’il aura fallu pour que Marie retrouve Jasmin, son chat disparu. S’il n’avait pas été identifié, ce siamois de 5 ans serait toujours perdu pour sa maîtresse.

En 2016, au retour des vacances, Jasmin échappe à la vigilance de ses maîtres alors qu’ils profitent d’une courte pause pour consulter leur itinéraire. « Lorsque nous nous sommes aperçus de son absence nous avons immédiatement fait demi-tour pour le retrouver… en vain, se souvient Marie. L’Arrageoise a alors immédiatement entrepris des recherches pour le retrouver en diffusant des annonces dans des journaux locaux, des affiches dans le secteur, des messages sur les réseaux sociaux et des signalements sur le net : « Je n’ai jamais perdu espoir. J’ai continué de poster régulièrement des annonces », affirme-t-elle. 

Il aura fallu attendre 36 mois pour qu’un coup de fil du vétérinaire lui informe que son chat avait été retrouvé à Longwy… c’est-à-dire à 350 kilomètres de son domicile ! « Je n’y croyais pas… jusqu’à ce que le Docteur m’assure que le tatouage menait à mes seules coordonnées », se souvient-elle avec émotion. Pourtant, je n’imaginais initialement pas procéder à son identification car Jasmin n’avait pas l’habitude de sortir seul. C’est grâce aux conseils d’une amie que j’ai décidé de le faire tatouer lors de sa stérilisation. Désormais, je n’ai plus de doute sur l’intérêt de ce procédé : tous mes animaux sont identifiés ! ».

« Nous sommes toujours aussi fusionnels »

Jasmin ne semble pas marqué par cette longue escapade empreinte de mystère : « J’imagine qu’il a été chouchouté ; mais sa famille d’accueil temporaire aurait dû vérifier s’il n’appartenait pas à quelqu’un, d’autant plus que son tatouage sur son oreille est très visible, regrette la Pas-de-Calaisienne. Il y a déjà tant de chats de refuge qui attendent un foyer aimant. Pourquoi avoir gardé le mien ? ».

Heureusement, la complicité entre Marie et son petit félin est restée intacte. « Nous avons toujours été fusionnels et c’est encore le cas, s’émeut-elle. Lors de nos retrouvailles, je l’ai appelé par le surnom que je lui avais donné – « Chaton » – et il a immédiatement bougé sa tête et ses oreilles. De retour à la maison, nous avons retrouvé nos habitudes : il dort sur mon lit et me suit partout, comme avant ! ». L’Arrageoise œuvre désormais pour que tous ses animaux – deux chats et une chienne qu’elle a adoptés – forment, aux côtés de Jasmin, une famille heureuse.

Une campagne de sensibilisation pour l’identification

En juin 2019, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et la société I-CAD ont mené une campagne de sensibilisation pour rappeler la nécessaire identification des animaux de compagnie. L’identifier, c’est donner à l’animal sa propre identité en conformité avec la réglementation, officialiser le lien avec son maître, faciliter les démarches administratives le concernant – mais aussi et surtout – accroître les chances de le retrouver en cas de perte. Selon une étude réalisée en 2016 par l’I-CAD et l’institut TNS/Sofres, un animal perdu identifié a 40 % de chances supplémentaires d’être retrouvé qu’un animal non identifié. Un animal non identifié trouvé sur la voie publique sera emmené à la fourrière, qui pourra l’euthanasier après un délai de 8 jours ouvrés si personne ne vient le réclamer et si aucune structure de protection animale n’est à même de le recueillir.

A voir aussi

TF 1 : l’indétrônable Jean-Pierre Pernaut quittera le 13 Heures dans trois mois. (Vidéo)

Le journaliste âgé de 70 ans est à la tête de ce « JT au …

Laisser un commentaire