Accueil / Actualités / France / Domino’s Pizza utilise des poulets provenant d’atroces élevages intensifs du Brésil ? (Vidéo)

Domino’s Pizza utilise des poulets provenant d’atroces élevages intensifs du Brésil ? (Vidéo)

L’approvisionnement en poulet de l’enseigne de restauration rapide Domino’s Pizza proviendrait d’élevages intensifs brésiliens, selon la nouvelle enquête de l’association L214, qui pointe les conditions désastreuses infligées aux volailles dont la viande se retrouve notamment dans les assiettes françaises. La Fondation 30 Millions d’Amis exige des acteurs industriels qu’ils se détournent des pires pratiques qui engendrent la souffrance animale.

Pourquoi s’approvisionner localement… quand on peut faire voyager la viande sur plus de 8000 km ? La vidéo rendue publique par l’association L214 montre un employé de l’enseigne Domino’s Pizza en France, filmé en caméra cachée, dévoilant l’origine du poulet dont la viande vient garnir les pizzas vendues par l’enseigne. Il s’agirait du Brésil, ce que confirmeraient les informations affichées sur les emballages de viande stockés dans la chambre froide de l’un des restaurants. En outre, ces mêmes emballages – consultés et filmés par les lanceurs d’alerte – permettraient de lier la provenance du poulet à l’entreprise Seara, « filiale du groupe JBS largement impliqué dans la déforestation au Brésil », précise l’association par communiqué.

À l’origine brésilienne de la viande, si elle est avérée, s’ajouteraient d’effroyables conditions d’élevages pour les animaux. En effet, le pays sud-américain n’applique pas les normes européennes en matière de bien-être animal. Les images diffusées par l’association – provenant de l’ONG internationale Mercy For Animals – montrent des oiseaux entassés dans un hangar, avec une densité de 20 volailles par m2, victimes de graves malformations causées par la sélection génétique visant à obtenir une croissance accélérée. Malades, pour certains agonisant au sol, leur existence est un véritable calvaire.

En France et dans le monde, la majorité des poulets proviennent d’élevages intensifs

La firme de restauration rapide revendique pourtant son éthique : « Dans son code de conduite, Domino’s Pizza Enterprises Ltd [la « master franchise » australienne détentrice de Domino’s Pizza France, NDLR] indique requérir de ses partenaires commerciaux qu’ils s’assurent que tous les animaux entrant dans sa chaîne d’approvisionnement soient traités sans cruauté », relève l’association, soulignant l’incohérence entre les valeurs prônées par l’enseigne et son refus de répondre aux organismes de protection animale. En effet, depuis quelques mois, plusieurs ONG européennes ont déjà demandé à Domino’s Pizza de s’engager à bannir les pires pratiques d’élevage et d’abattage des animaux, en garantissant un minimum de 20 % de plein air pour leurs approvisionnements en viande de poulet. Jusqu’ici, sans résultat.

Alors que plus de 8 Français sur 10 s’opposent à l’élevage intensif (Baromètre 30 Millions d’Amis / Ifop – 2020), la majorité des poulets élevés en France et dans le monde continue à provenir de fermes-usines. Soutenant le Référendum d’Initiative Partagée pour les animaux, qui propose notamment d’interdire les cages et de mettre fin à l’élevage intensif, la Fondation 30 Millions d’Amis exige des acteurs industriels qu’ils se détournent – une bonne fois pour toutes – des pires pratiques engendrant la souffrance animale.

A voir aussi

Des cyclistes nus défilent dimanche dans les rues de Paris

Si vous croisez des cyclistes nus dimanche 13 septembre dans les rues de Paris, c’est …

Laisser un commentaire