Accueil / Actualités / Economie / Erreur de calcul : la bourde de l’administration rapporte 40 millions d’euros aux retraités français

Erreur de calcul : la bourde de l’administration rapporte 40 millions d’euros aux retraités français

Bercy a décidé de ne pas redresser les quelque 206 000 retraités qui ont bénéficié d’une mauvaise application de leur taux de CSG. 

Erreur de la banque en votre faveur ou presque. La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) réclamait à quelque 206 000 retraités depuis des mois, de l’argent qu’ils avaient perçus à la suite d’une erreur de sa part et qui s’élève tout de même à 40 millions d’euros. 

Une bourde qui part à la base d’une mauvaise application du taux de CSG depuis le début de 2020. La Cnav a appliqué un taux réduit de CSG de 3,8 % ou 6,6 %, au lieu d’un taux de 6,6 % ou de 8,3 %, comme le rapporte L’Opinion.

En effet, depuis le prélèvement à la source, les organismes de retraite ont appliqué un taux réduit aux assurés sur deux ans au lieu d’un an.

Bercy renonce

Après le signalement de l’erreur, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav)  a donc demandé aux retraités de rembourser le trop-perçu. 

Mais finalement Bercy après réflexion a annoncé ce jeudi 17 septembre au soir que le surplus perçu ne serait pas réclamé. La dette est épongée.

Le ministre délégué au Budget, Olivier Dussopt a confié : « Les retraités ne doivent pas subir les erreurs administratives, ils vont ainsi pouvoir garder ces 190 € en moyenne. »

https://twitter.com/olivierdussopt/status/1306646568183963648?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1306646568183963648%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.midilibre.fr%2F2020%2F09%2F18%2Ferreur-de-calcul-la-bourde-de-ladministration-rapporte-40-millions-deuros-aux-retraites-francais-9079889.php

A voir aussi

Retraites : des milliers de Français privés de pension à cause d’un bug

Un problème informatique à la Caisse nationale d’assurance vieillesse serait à l’origine du retard de …

Laisser un commentaire