Accueil / Actualités / Faits divers / Eure le chien tabassé : le vétérinaire placé en garde à vue et son cabinet perquisitionné.

Eure le chien tabassé : le vétérinaire placé en garde à vue et son cabinet perquisitionné.

Après une plainte d’une association et une du propriétaire du chien tabassé, le vétérinaire de la région de Louviers a été placé en garde à vue le 19 février 2020.

Ce jeudi 20 février 2020, les gendarmes ont perquisitionné une clinique vétérinaire située à Vironvay, près de Louviers, dans l’Eure. Le vétérinaire a également été placé en garde à vue la veille, mercredi 19 février 2020.

Une information que nous confirme la procureure de la République d’Évreux, Dominique Puechemaille.

Le professionnel est accusé par l’association Stéphane Lamart pour la défense des animaux de maltraitance sur un jeune chien. Dans une vidéo filmée par un voisin du cabinet vétérinaire, on voit un homme frapper violemment l’animal à coups de pieds, sous les cris stridents du pauvre chien.

La garde à vue, d’une durée de 24 heures, devrait être prolongée pour permettre aux gendarmes de la brigade de Louviers de faire les investigations nécessaires.

Le propriétaire du chien à porté plainte

À l’issue de cette garde à vue, la procureure de la République décidera ou non d’ouvrir une information judiciaire, débouchant ainsi sur une mise en examen. 

La scène de la vidéo se déroule bien dans la cour de cette clinique vétérinaire (nous avons pu le constater). Mais comme elle a été tournée pendant la nuit, impossible de voir le visage de cet homme qui frappe violemment le chien, un Jack Russell terrier de deux ans et demi prénommé Jack.

Le propriétaire de l’animal, Noah Suzanne (18 ans), vit à Heudebouville. C’est en visionnant la vidéo qu’il a reconnu son chien avant de filer droit vers la clinique vétérinaire située non-loin de chez lui, exigeant de récupérer la petite bête. Il a porté plainte le jour même, le 18 février 2020 à la gendarmerie de Louviers.

Sept mois chez le vétérinaire

C’est la temporalité entre la disparition et le retour de Jack à son domicile (le 18 février 2020), sept mois plus tard, qui interroge. Pour cela, Noah Suzanne a une explication :

Le vétérinaire me demandait de régler une facture, mais je n’avais pas assez d’argent et personne autour de moi n’a voulu m’avancer. J’ai essayé plusieurs fois de récupérer Jack, j’ai même sollicité l’aide de la SPA d’Évreux qui m’a conseillé de porter plainte contre le vétérinaire. Je ne l’ai pas fait car je ne voulais pas lui attirer des problèmes, il avait sauvé un de mes animaux par le passé. Mais c’est ce que j’aurais dû faire…

Le temps passant, Noah Suzanne en est venu à la conclusion que son chien serait mieux chez le vétérinaire. « Le temps de retrouver une situation stable », se justifie-t-il.

Les attentes du jeune homme ? 

Que ce vétérinaire aille en prison et qu’il ait en plus une interdiction à vie d’exercer son métier !

La vidéo

https://twitter.com/paris_normandie/status/1229729735024029698

A voir aussi

Sarthe : la tête d’un cheval découverte dans un fossé à Coulombiers

Une automobiliste a découvert une tête de cheval, dépecée, au bord d’une route à Coulombiers …

Laisser un commentaire