Accueil / Actualités / Faits divers / Gironde : un forcené abattu par le GIGN dans un village du Médoc

Gironde : un forcené abattu par le GIGN dans un village du Médoc

L’homme armé d’un fusil retranché chez lui dimanche à Saint-Christoly-Médoc avait ouvert le feu à plusieurs reprises sur les forces de l’ordre. Les motivations de son geste ne sont pas connues.

Les habitants de la petite commune girondine de Saint-Christoly-Médoc, près de Lesparre-Médoc, se souviendront longtemps de cette dernière journée de confinement. Ce dimanche 10 mai, le village a été réveillé par des coups de feu. Vers 6 heures, un homme, âgé de 53 ans, s’est rendu chez son voisin pour une raison encore inconnue à ce jour. Voulait-il régler un différend? Il le blesse à la main avec un couteau. Alertée par les cris de la victime, une voisine prévient la gendarmerie voisine de Lesparre.

Retranché chez lui, l’homme, connu de la justice notamment pour des faits de violences et conduite sous l’emprise de l’alcool, ouvre alors le feu avec son fusil de chasse sur les gendarmes dès leur arrivée sur place. Bloqués dans une impasse, ces derniers sont obligés de riposter pour se sortir d’une situation très périlleuse. Des renforts locaux de gendarmerie sont déployés. D’autres échanges de coups de feu s’ensuivent, selon des riverains.

A voir aussi

Menacé de décapitation, le maire de Bron, près de Lyon, porte plainte

Des messages menaçant visant Jérémie Bréaud ont été tagués à plusieurs endroits de la ville, …

Laisser un commentaire