Accueil / Animaux / Haute-Loire : Un chat entièrement peint, deux autres retrouvés morts.

Haute-Loire : Un chat entièrement peint, deux autres retrouvés morts.

Une famille a retrouvé son chat entièrement recouvert de peinture, samedi matin, à «Fay la Triouleyre». Dans le même secteur, deux autres félins ont été découverts morts, probablement empoisonnés, samedi et lundi.

Cinq jours après, la famille est toujours sous le choc. Elle a découvert son chat Caramel entièrement recouvert de peinture, samedi matin. Elle a contacté un vétérinaire pour se procurer du shampoing, mais a vite compris que ça ne suffirait pas.

Intoxiqué par le solvant

«J’ai cru qu’il allait tomber dans le coma», se remémore la propriétaire. Le ragdoll croisé avec un sacré de Birmanie a dû être hospitalisé sous perfusion et a passé quarante-huit heures en réanimation. «L’animal a été intoxiqué par le solvant de la peinture. Il a présenté une hypothermie et des convulsions. Les conjonctives oculaires restent très inflammées et le chat présente des troubles neurologiques, comme de l’ataxie», précise le rapport du vétérinaire.

Celui-ci confirme qu’il s’agit bien d’un acte de barbarie, puisque certaines zones du corps ont été moins atteintes et pourraient être celles par lesquelles le félin a été tenu. Aujourd’hui, Caramel va mieux mais nécessite une attention particulière de toute la famille qui ne se pose plus qu’une question : qui a pu commettre un tel acte ?

Après avoir déposé plainte auprès de la gendarmerie, elle a contacté plusieurs associations, dont le Jardin des chats, à Saint-Christophe-sur-Dolaison, qui lui a rapporté que deux autres chats avaient été retrouvés morts, dans le même secteur, samedi et lundi.

«Nous soupçonnons un empoisonnement mais une autopsie coûte très cher. Un vétérinaire nous a expliqué que nous ne serions pas sûrs de retrouver la cause exacte», regrette la responsable de l’association. Le lien entre les différents cas n’est donc pour l’instant pas avéré mais la gendarmerie mène l’enquête.

Les témoins de faits pouvant faire avancer l’enquête peuvent contacter la gendarmerie de Saint-Julien-Chapteuil au 04 71 08 70 03.

A voir aussi

Après des milliers d’abandons d’animaux cet été, la SPA lance le «mois de l’adoption»

L’association lance une opération spéciale ce lundi dans ses 62 refuges. Objectif : permettre aux …

Laisser un commentaire