Accueil / Animaux / Haute-Saône : Vingt-cinq chats abandonnés dans une maison insalubre

Haute-Saône : Vingt-cinq chats abandonnés dans une maison insalubre

Plus de 25 chats et des chatons ont été retrouvés dans un sale état chez une nonagénaire du bassin luxovien, en Haute-Saône. En accord avec l’occupante des murs, hospitalisée, des associations locales se mobilisent pour nourrir les animaux et leur trouver de nouveaux maîtres.

C’est un cas manifeste de syndrome de Noé. Quand le besoin compulsif de sauver les animaux prend le dessus sur la capacité à s’en occuper. Plus de 25 chats et des chatons ont été laissés à l’abandon chez une nonagénaire du bassin luxovien, en Haute-Saône. En accord avec l’occupante des murs, hospitalisée depuis la sortie du confinement, des associations locales (Pil’Poil Moustaches Val-d’Ajol, Chat L’Ange 70 etc.) se mobilisent pour nourrir les animaux et leur trouver de nouveaux maîtres.

Un signalement en début d’année

« En début d’année, nous avons reçu un signalement à propos d’une dame âgée qui avait beaucoup de chats et peu de moyens », raconte Anaïs Dupuis. La présidente de Pil’Poil Moustaches Val – d’Ajol et d’autres structures locales se sont immédiatement mobilisées afin de trouver une solution pour les bêtes. Notamment leur offrir un toit dans une famille d’adoption. « On coordonne des actions pour s’occuper d’elles et pour les sortir de cet environnement », explique Anaïs Dupuis.

Des conditions d’insalubrité extrêmes

À la gestion des chats, parfois revenus à l’état sauvage, s’ajoute un problème d’ordre sanitaire : le syndrome de Diogène, caractérisé par l’accumulation des déchets. Selon les constations des bénévoles, des dizaines de centimètres de détritus jonchent le sol des différentes pièces et des couloirs de l’habitation. Côté jardin, c’est le même constat : des centaines de boîtes de conserves y ont été jetées. Des conditions d’insalubrité extrêmes. « Il n’y a pas de salle de bains, ni de cuisine… Seulement un puits d’eau dans le garage », décrit la Haut-Saônoise.

A voir aussi

Lorraine : Une chèvre naine retrouvée avec les oreilles coupées

Une petite chèvre d’un an et demi a été retrouvée chez un voisin, les deux …

Laisser un commentaire