Accueil / Animaux / Hérault : après la mort d’un chien, la préfecture alerte sur la présence de cyanobactéries dans le Lez

Hérault : après la mort d’un chien, la préfecture alerte sur la présence de cyanobactéries dans le Lez

Le préfet de l’Hérault a décidé d’interdire la consommation de poissons et les sports d’eaux vives dans six communes traversées par le fleuve Lez après la découverte d’une forte concentration de  toxines aux effets neurotoxiques et hépatotoxiques.

C’est le décès d’un chien, le 23 août dernier, qui est à l’origine d’une série d’analyses des eaux dont le résultat a été rendu public ce samedi 5 août par la préfecture de l’Hérault. Les investigations menées par les services de l’Etat en collaboration avec la commune de Prades-le-Lez ont montré la présence de cyanobactéries Phormidium concentrées dans les eaux du fleuve.

Une forte concentration de toxines 

Ces bactéries, naturellement présentes dans les eaux de surface, se sont multipliées pour une raison encore inconnue et se sont constituées en amas gélatineux. Ces flocs sont venus s’échouer sur les berges du Lez, précise la préfecture, et ont dégagé de grandes quantités de toxines aux effets neurotoxiques et hépatotoxiques.

Activités nautiques et consommation de poissons interdites

Par arrêté préfectoral, il est désormais interdit, depuis ce vendredi 4 septembre, de consommer le poisson pêché dans le Lez sur les communes de Castelnau-le-Lez, Lattes, Montferrier-sur-Lez, Montpellier, Prades-le-Lez et Saint-Clément-de-Rivière. La pratique de la pêche de loisir reste autorisée si le poisson est immédiatement relâché. La pratique des sports en eaux vives et l’abreuvement des animaux sont par contre interdits.

Quels sont les symptômes ?

La préfecture appelle toute personne ou propriétaire d’animaux présentant les symptômes suivants à la suite d’une baignade à consulter rapidement un médecin ou un vétérinaire : 

Pour les humains – Tremblements, fièvre, douleurs abdominales ou musculaires, nausées, irritations des yeux ou des oreilles, éruptions cutanée.

Pour les animaux – Symptômes nerveux, convulsions, salivation abondante, troubles de l’équilibre, troubles digestifs.

A voir aussi

Après des milliers d’abandons d’animaux cet été, la SPA lance le «mois de l’adoption»

L’association lance une opération spéciale ce lundi dans ses 62 refuges. Objectif : permettre aux …

Laisser un commentaire