Accueil / Animaux / Hérault : une femme quinquagénaire de Marsillargues attaquée par un chien « de catégorie 1 » sans laisse ni muselière

Hérault : une femme quinquagénaire de Marsillargues attaquée par un chien « de catégorie 1 » sans laisse ni muselière

Elle a été mordue à l’avant-bras et présente une plaie de 6 cm qui a nécessité la pose de plusieurs points de suture. Son chien, lui, a deux marques de crocs au niveau du cou. Il a été placé sous antibiotiques.

Nul doute que cette quinquagénaire marsillarguoise se souviendra longtemps de sa journée d’anniversaire! Dimanche dernier, en fin d’après-midi, alors qu’elle se promenait avec son chien au niveau du ponton en bois, à deux pas de l’école maternelle du Vidourle à Marsillarges, elle a en effet été attaquée par un molosse sans laisse ni muselière.

Ma force s’est décuplée et je suis parvenue à le faire basculer dans le Vidourle

« Il est arrivé en trombe. Je vois encore sa maîtresse qui courait derrière en criant qu’il était très gentil et qu’il voulait simplement s’amuser ». Sauf qu’arrivé au contact, il s’est jeté sur son chien et l’a mordu au niveau du cou. « Il a d’ailleurs deux trous de quelques centimètres à ce niveau-là. Moi, je me suis interposée, l’ai saisi à bout de bras, comme si ma force s’était décuplée à ce moment-là, et je suis parvenue à le faire basculer dans le Vidourle. »

Une plaie de 6 cm à l’avant-bras

C’est là qu’elle s’est rendue compte qu’elle avait elle aussi était mordue, à l’avant-bras. Les pompiers l’ont d’ailleurs prise en charge et transportée aux urgences de l’hôpital de Lunel pour une plaie de 6 cm qui a nécessité la pose de plusieurs points de suture.

Déjà attaqué par le même chien il y a quelques mois

« Mais avant d’être évacuée, je me suis fait crier dessus par sa propriétaire qui m’a dit que j’étais folle et méchante car son chien ne savait pas nager. Puis c’est son compagnon qui est venu en remettre une couche. Je croyais rêver. » 

« D’autant que ce chien avait déjà attaqué le mien, il y a quelques mois, à cent mètres de là, et j’avais déjà invité sa maîtresse à le tenir en laisse car c’est un chien de catégorie 1. Il devait être vu, là, par un vétérinaire mais je ne sais pas si ça a été fait. En tout cas, le mien a été placé sous antibiotiques et moi je suis des soins. »

Une enquête, diligentée par la gendarmerie, est en cours.

A voir aussi

Un chat sauvage transpercé par une flèche d’arbalète de 45 centimètres

Il y a dix jours, un chat sauvage habitué à venir manger chez un habitant …

Laisser un commentaire