Accueil / Actualités / Société / Il transforme des pneus jetés dans la nature, en lits pour animaux.

Il transforme des pneus jetés dans la nature, en lits pour animaux.

Amarildo Silva, un jeune artisan brésilien de 24 ans, donne une nouvelle vie aux pneus jetés dans la nature, au Brésil. En les récupérant pour créer des paniers pour les chiens et les chats, il fait un geste pour la nature et pour les animaux. 30millionsdamis.fr est allé à sa rencontre.

De véritables nids douillets pour animaux ! A première vue, difficile de se dire que ces paniers étaient il y a peu… des pneus abandonnés en pleine nature par des personnes peu enclines à prendre soin de l’environnement. C’est en constatant cet amas de déchets qu’Amarildo Silva (24 ans) a pris la décision, il y a deux ans, d’agir.

« Je travaillais encore dans une chaîne de supermarché quand l’idée m’est venue de créer des paniers pour les animaux, rapporte à 30millionsdamis.fr, le jeune Brésilien vivant à Campina Grande dans l’Etat Paraiba. Ma maison s’est vite remplie de pneus ! Les gens n’en croyaient pas leurs yeux. J’ai commencé à faire six paniers pour mes collègues et puis cela s’est répandu comme une trainée de poudre… »

Un jour, en surprenant des animaux errants dormir dans ses pneus, Amarildo s’est convaincu que sa trouvaille pouvait venir en aide à de nombreux chiens et chats qui n’ont pas la chance d’avoir un foyer. « Je l’ai fait car j’ai toujours aimé le recyclage de matériaux nocifs, mais aussi parce que ça peut aider ces animaux à avoir ne serait-ce qu’un peu de confort, soutient l’artisan. Je distribue mes paniers aux animaux errants et à certaines personnes qui ont adopté des animaux et qui n’ont pas de moyens. » En plus de créer des petits lits, le jeune Brésilien fait marcher son imagination en réalisant des jeux pour les animaux à partir des mêmes pneus.

Un geste concret pour l’environnement

L’environnement fait évidemment partie de ses principales préoccupations dans un pays où la pollution fait d’immenses dégâts. « Il est malheureusement très courant des trouver des pneus jetés dans les rues ou en pleine nature, qui est l’habitat naturel des animaux, regrette Amarildo Silva. Au Brésil, il y a des millions de pneus dans les ruisseaux, les rivières, la mer ou les terres… Pour ma part, j’ai déjà réutilisé pas moins de 8 000 pneus. Si mon art peut aider à en recycler pour une bonne raison, j’en suis ravi… »

La Fondation 30 Millions d’Amis met régulièrement en avant des artistes du monde qui, par leur action, aide à la protection animale. C’était récemment le cas du photographe Adrien Favre ou du jeune Russe Pavel qui peint des animaux pour venir en aide à un refuge.

A voir aussi

Une étudiante court 20 km en dessinant le mot « alternance » avec son GPS pour décrocher un contrat

À l’heure actuelle, et encore plus depuis le début de la pandémie de coronavirus, trouver …

Laisser un commentaire