Accueil / Actualités / Faits divers / Île-aux-Moines : la bronzette en famille stoppée par l’hélico de la gendarmerie

Île-aux-Moines : la bronzette en famille stoppée par l’hélico de la gendarmerie

Un couple et ses deux enfants profitaient du soleil samedi après-midi sur cette île du golfe du Morbihan, en plein confinement. L’hélicoptère des gendarmes les a rappelé à l’ordre, à l’aide de son haut-parleur.

Le parasol était de sortie sur la plage de l’anse du Guip, samedi en milieu d’après-midi, pour ce couple et ses deux enfants. Malgré les règles du confinement, ils profitaient tranquillement du beau temps sur l’Île-aux-Moines, dans le golfe du Morbihan. C’était sans compter sur l’hélicoptère de la gendarmerie de Rennes, en mission de surveillance entre 15 heures et 16 heures 30 des routes et du littoral morbihannais, dont l’accès est interdit en ce moment comme partout en Bretagne.

Le haut-parleur pour les faire partir

En voyant la famille faire bronzette, les gendarmes sont restés en vol stationnaire au-dessus de la plage. Pas suffisant pour se faire comprendre. Ils se sont alors rapprochés davantage et ils ont utilisé le haut-parleur de l’hélico pour rappeler les règles du confinement au couple. La petite famille a alors remballé ses affaires et quitter le sable.

« Globalement les gens respectent bien le confinement, précise le capitaine Jean-Bernard Ferrère, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Vannes. C’est le seul écart qu’on a relevé lors de ce vol de surveillance ». 

A voir aussi

Assise, une femme est tasée deux fois par un policier : la vidéo qui fait polémique en Espagne

Le débat des violences policières, ravivé par cette vidéo d’un producteur de musique tabassé pendant …

Laisser un commentaire