Accueil / Animaux / Ille-et-Vilaine : Caïpi le chat disparu depuis 4 ans retrouvé, ses propriétaires l’attendent à La Réunion

Ille-et-Vilaine : Caïpi le chat disparu depuis 4 ans retrouvé, ses propriétaires l’attendent à La Réunion

Caïpi, un chat disparu à Guignen (Ille-et-Vilaine) depuis septembre 2016, a été retrouvé 4 ans plus tard. Il attend, à La Dominelais, ses propriétaires, qui sont à la Réunion.

C’est la belle histoire du jour. Désormais confiné dans la chatterie Ô’tellement chat de Solenne Leclerc, à La Dominelais (Ille-et-Vilaine), le chat Caïpi attend le retour de ses maîtres, qui vivent désormais à La Réunion.

Des caniveaux de Guyane, où il est né, à la verte campagne du pays de Grand-Fougeray, la vie du jeune matou aura été celle d’un globe-trotter. Bien malgré lui. Caïpi aura surtout prouvé que malgré ses migrations, il n’avait pas l’instinct d’orientation des oiseaux migrateurs.

Le chat était parti vivre chez des personnes âgées

C’est ce qu’explique Solenne Leclerc, chargée de garder l’animal et le soigner jusqu’à la fin du confinement.

C’est un pur hasard si sa véritable identité a été retrouvée. Il vivait depuis octobre 2016, soit un mois après sa disparition, chez des personnes âgées qui l’avaient recueilli. Pour eux, ce matou était abandonné car il était sauvage et s’est laissé amadouer  au fil du temps, à force de gentillesse et de nourriture.

D’ailleurs, aujourd’hui c’est très dur à vivre pour ces personnes qui s’étaient fortement attachées au chat au fil des années. Début avril, ils ont emmené Caïpi chez le vétérinaire de Guipry-Messac, car il souffrait du visage et avait du mal à s’alimenter.

Le vétérinaire s’est rendu compte qu’il avait une puce d’identification et qu’il était castré, preuve d’une vie autre que sauvage avant d’avoir rencontré ses derniers maîtres. Les coordonnées n’étaient plus à jour. C’est avec l’aide de la mairie de Guignen, qui a croisé ses anciennes informations des habitants de la commune, qu’ils ont découvert qu’il vivait auparavant avec un couple de militaires.

L’identification des animaux domestiques est obligatoire

Découvert en Guyane tout chaton par ce couple, le chat a découvert la France et la Bretagne en août 2016, lorsque ces derniers sont revenus travailler en métropole. Mais suite au changement de repères, le chat s’est perdu un mois plus tard, avant de croiser le chemin du couple de personnes âgées.

Il faut insister sur le fait que l’identification des animaux domestiques est obligatoire et sauve bien des chats. Mais il est important, pour ceux qui trouvent un animal, de toujours faire vérifier chez le vétérinaire si ce dernier n’est pas identifié par une puce.

A voir aussi

Les adoptions d’animaux en hausse : caprice ou projet réfléchi ?

Chiens et chats ont la cote en cette période de crise sanitaire. Les adoptions augmentent, …

Laisser un commentaire