Accueil / Actualités / Faits divers / Indre-et-Loire : l’enfant de 6 ans porté disparu retrouvé mort dans le lac du Val Joyeux

Indre-et-Loire : l’enfant de 6 ans porté disparu retrouvé mort dans le lac du Val Joyeux

Cet enfant de 6 ans était porté disparu depuis lundi 27 juillet en fin d’après-midi après une sortie en groupe à Château-La-Vallière dans le nord du département. Son corps a été retrouvé dans le lac du Val Joyeux en fin de matinée ce mardi 28 juillet.

Le corps de l’enfant de 6 ans porté disparu depuis lundi 27 juillet à Château-La-Vallière au nord de l’Indre-et-Loire a été retrouvé ce mardi 28 juillet en fin de matinée dans le lac du Val Joyeux par les plongeurs de la brigade fluviale de la gendarmerie nationale.

Les experts de l’institut médico-légal se sont rendus sur place. Selon les premières constatations, il semblerait qu’il s’agisse d’une noyade accidentelle selon le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin qui s’est rendu sur place. Le corps a été transporté à l’institut médico-légal de Tours. Une autopsie sera pratiquée.

Une enquête ouverte pour homicide involontaire

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire, a précisé le magistrat « pour déterminer à la fois les circonstances du drame et déterminer d’éventuelles responsabilités : est-ce qu’il y a eu un manquement à une obligation de sécurité, de prudence ? Est-ce que l’encadrement était conforme à la norme ? » explique Grégoire Dulin à France Bleu Touraine. 

Le petit garçon était placé dans un foyer de l’aide sociale à l’enfance du conseil départemental d’Indre-et-Loire« suivi par un juge des enfants » précise le procureur. 

Cet enfant a échappé à la vigilance de son éducateur et a semble-t-il rejoint le lac sans que personne ne le voit et il s’est noyé

« Ce que l’on sait c’est qu’ils étaient partis du foyer à six, six enfants accompagnés d’un éducateur, qu’ils ont profité du lac pendant toute l’après-midi et qu’au moment de partir, cet enfant a échappé à la vigilance de son éducateur et a, semble-t-il, rejoint le lac sans que personne ne le voit et il s’est noyé », détaille Grégoire Dulin.

« De nombreuses auditions sont en cours pour déterminer les faits », poursuit Grégoire Dulin. Les personnes entendues ne sont pas placées en garde à vue, selon le parquet.

Un important dispositif avait alors été mis en place pour le retrouver : des plongeurs, un hélicoptère et la brigade cynophile étaient sur place dès lundi 27 juillet au soir.

A voir aussi

Fichée S, elle refuse de quitter son voile pour entrer au commissariat de Toulouse

Elle vient d’être condamnée par le tribunal correctionnel de Toulouse. Elle avait violenté et outragé un …

Laisser un commentaire