Accueil / Animaux / Journée internationale du chat : les abandons en forte hausse, alerte la SPA

Journée internationale du chat : les abandons en forte hausse, alerte la SPA

La situation est encore plus préoccupante cette année avec l’épidémie de Covid-19 et l’absence de stérilisation des chats en mars et avril, période de confinement.

60 000 abandons chaque été : en cette journée internationale du chat, la SPA tire la sonnette d’alarme en pleine recrudescence des abandons de petits félins, dont des milliers attendent un nouveau maître dans les refuges de l’association.

Depuis 2002, le 8 août tombe dans la période où les abandons sont les plus fréquents et où les refuges de la SPA comptent de très nombreux animaux, surtout des chatons. Mais la situation est encore plus aiguë cette année avec la crise du coronavirus.

Entre le 11 mai, date du déconfinement, et le 2 août, 9947 animaux issus de l’abandon ont été recueillis dans les 62 refuges et Maisons SPA, dont 1450 chatons (0-3 mois), indique-t-elle. La Confédération nationale de défense de l’animal, qui rassemble 270 associations, juge elle aussi « la situation, cette année encore, très préoccupante pour les chatons accueillis en nombre important dans ses refuges membres ».

« Il y en a pour tous les goûts malheureusement »

« On a davantage de chats dans nos refuges que les autres années. La seule explication est l’absence de stérilisation en mars et avril. Comme on n’a pas fait de captures de chats, on a donc beaucoup de portées de chatons », explique Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA. Les étés passent et rien ne change : ses refuges comptent actuellement 7600 animaux, deux tiers de chats, un tiers de chiens.

« Comme il y a relativement peu d’abandons de chats, ce sont surtout des jeunes des portées que les gens trouvent dans leurs jardins et nous amènent », précise-t-il. Jacques-Charles Fombonne se réjouit toutefois que les adoptions se poursuivent durant l’été, « même si le rythme est moins soutenu que le reste de l’année ». « Au lieu d’avoir 3500 adoptions par mois sur la moyenne nominale de l’année, on en a à peu près 1200 en juillet et en août », relève-t-il.

« On est ouvert, les gens sont les bienvenus pour venir adopter. On leur donnera des chatons âgés au minimum de trois mois qui auront eu leurs premiers vaccins. Ils auront le choix entre des petits chats, des jeunes, des vieux, il y en a pour tous les goûts malheureusement ! »

Victimes des départs en vacances, de déménagement, de manque de temps de leurs maîtres ou encore d’achat impulsif…, les animaux se retrouvent l’été seuls et sans repères.

A voir aussi

Découvrez le nouveau site de Petalerte plus rapide, plus efficace.

Avec un design nouveau… Découvrez le nouveau site de Petalerte Plus puissant plus facile, plus …

Laisser un commentaire