Accueil / Animaux / La fugue de son chat lui permet aussi de retrouver celui de sa mère, disparu depuis 4 ans !
Pendant qu'elle cherchait son chat en fugue, Magalie a retrouvé celui de sa mère, disparu depuis plusieurs années. Photo d'illustration

La fugue de son chat lui permet aussi de retrouver celui de sa mère, disparu depuis 4 ans !

Alors que sa famille était en plein déménagement mi-février, Volcan, un chat noir de 16 ans s’est échappé du domicile. Sa maîtresse, Magalie, a entrepris toutes les démarches pour le retrouver. Une recherche fructueuse qui lui aura aussi permis de retrouver Volcan, mais aussi… Cambouis, le chat de sa mère, disparu depuis 4 ans !

Un chat peut en cacher un autre ! Un soir de février 2020, alors qu’elle part à la recherche de Volcan, son chat en fugue, Magalie semble apercevoir… celui de ses parents, Cambouis, qui avait disparu en 2016. Mais aucun Volcan à l’horizon. De retour chez elle, la Manchoise décide de signaler la fugue de son petit félin sur les réseaux sociaux et les journaux locaux.

Je l’ai immédiatement reconnue, même après toutes ces années !

Magalie

Elle reçoit alors le message d’un voisin affirmant avoir recueilli un chat noir un an plus tôt. Impossible, donc, que ce chat soit Volcan, échappé depuis seulement quelques jours. « Mais ayant aperçu un chat qui m’avait fait pensé à Cambouis, cela m’a interpellée, j’étais curieuse », confie-t-elle à 30millionsdamis.fr. Une fois sur place, plus de doute :  « Je l’ai immédiatement reconnue , même après toutes ces années. Cambouis a toujours la même façon de se déplacer, de se comporter, de ronfler et de regarder, s’émeut Magalie, partagée quant à ces retrouvailles surprises. D’un côté, nous aimerions la ravoir à nos côtés, mais de l’autre, nous savons qu’elle est heureuse auprès de son nouveau foyer et nous ne souhaitons que son bonheur ». La décision a finalement été prise de laisser Cambouis auprès de sa nouvelle famille aimante.

L’identification, indispensable pour retrouver un animal perdu

Trois semaines plus tard, grâce à son signalement sur les réseaux sociaux, Magalie a heureusement pu retrouver également Volcan, son fidèle greffier. « Volcan est pucé, comme mes 4 autres chats. J’avais donc bon espoir que son identification permette de le retrouver, confie-t-elle. Mais encore faut-il que les gens qui recueillent des animaux perdus veillent à vérifier leur identification chez un vétérinaire pour leur permettre de retrouver leur foyer ». Bien qu’amaigri, Volcan ne semble pas avoir été perturbé par son escapade : « Il a repris ses bonnes vielles habitudes, comme s’il n’était jamais parti ! ».

Les nombreux récits d’animaux retrouvés plusieurs années après leur disparition, grâce à leur tatouage ou leur puce, témoignent de l’importance de recourir à l’identification qui constitue, au demeurant, une obligation légale. Du reste, parmi les pistes proposées par la Fondation 30 Millions d’Amis pour lutter contre l’abandon, figure celle d’assermenter les associations de protection animale et les vétérinaires pour renforcer les contrôles et sanctionner le défaut d’identification.

A voir aussi

Georges adopte Ptitlu, un chien d’assistance réformé après une blessure.

L’avenir de ce jeune labrador, éduqué pour aider les autres comme chien d’assistance, a été …

Laisser un commentaire