Accueil / Actualités / Société / La réforme des APL est repoussée au 1er avril 2020.

La réforme des APL est repoussée au 1er avril 2020.

Le gouvernement repousse au 1er avril prochain l’entrée en vigueur de la réforme des APL, qui changera la période de référence en basant leur calcul sur les revenus des douze derniers mois glissants, ce qui va modifier les montants versés aux allocataires en 2020. Cette réforme a déjà été repoussée plusieurs fois.

Le gouvernement a repoussé au 1er avril 2020 l’entrée en vigueur de la réforme des aides personnalisées au logement (APL). Le recul de l’entrée en vigueur de cete refonte, prévue initialement le 1er janvier, a été demandé par la Caisse nationale des allocations familiales qui réclame plus de temps pour sa mise en oeuvre. Au départ attendue au 1er janvier 2019, la mesure a déjà connu plusieurs reports.
    
« Le gouvernement a choisi de décaler l’entrée en vigueur au 1er avril pour mettre en oeuvre la réforme avec un meilleur niveau de sécurité et de fiabilité pour les allocataires », a indiqué le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie. 

Lorsque la réforme entrera en vigueur, les APL, aujourd’hui calculées à partir de la situation financière d’il y a deux ans (sur les ressources de l’année n-2), seront calculées sur les douze derniers mois glissants et révisées tous les trois mois. Cette nouvelle période de référence servira à lisser les changements importants dans les revenus des allocataires.

Mais ce changement de période de référence, effectué pour coller au plus près de la réalité des ressources financières des foyers, va faire des gagnants et des perdants.

En reculant son application de trois supplémentaires, le gouvernement  veut éviter d’ajouter à la grogne de ceux qui toucheront moins d’APL, le risque d’un bug informatique (en raison de la complexité de la refonte) dans le calcul des nouveaux montants alloués en 2020, ce qui mécontenterait l’ensemble des allocataires.

A voir aussi

Juments mutilées : un appel à la vigilance lancé aux propriétaires d’équidés et aux riverains

Après la découverte d’une nouvelle jument mutilée dans le Jura, un appel à la vigilance …

Laisser un commentaire