Accueil / Actualités / France / Landas(59) : la mairie prend un arrêté pour appeler à “tenir les chats en laisse”

Landas(59) : la mairie prend un arrêté pour appeler à “tenir les chats en laisse”

Depuis qu’un habitant de Landas a été attaqué par un chat, le maire, Jean-Paul Francke, a pris un arrêté appelant à la vigilance des propriétaires de chats et chiens, quitte à les tenir en laisse. 

« C’est un arrêté général, peut-être un peu maladroit dans sa formulation« , reconnaît a posteriori le maire de Landas, Jean-Paul Francke. Cet arrêté, pris le 17 novembre dernier, rappelle aux habitants la nécessité de garder un oeil sur leurs animaux. « C’est vrai, que quand on parle de chats en laisse, ça surprend« .

Sur le site internet de la ville, cette obligation a été retranscrite : « Il est interdit de laisser divaguer son animal sans surveillance sur la voie publique. Sur les chemins, tout animal de compagnie doit être tenu en laisse« . 

« Le point de départ, c’est qu’un habitant de la commune a été attaqué par le chat de ses voisins alors qu’il était chez lui et que le chat divaguait dans son jardin. S’en est suivi une hospitalisation de six jours et un traitement de 15 jours« , se justifie le maire. 

Loin de prôner la tolérance zéro, le maire voulait surtout attirer l’attention de ses administrés. « Les arrêtés sur les animaux errants ne sont pas anormaux. Tous les animaux doivent être contrôlés. Des gens s’inquiètent, d’autres nous félicitent. »

Cette habitante de Landas a notamment montré sa désapprobation sur Twitter. 

https://twitter.com/LenfantMathilde/status/1196330300852375552?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1196330300852375552&ref_url=https%3A%2F%2Ffrance3-regions.francetvinfo.fr%2Fhauts-de-france%2Fnord-0%2Flandas-mairie-prend-arrete-appeler-tenir-chats-laisse-1760679.html

Mais le maire se défend : « C’était plus un appel à la vigilance des uns et des autres car il faut quand même raison gardée, on ne va pas courir après les chats avec un fusil.« 

Selon le code rural, un maire est habilité à double titre pour mettre fin à l’errance ou à la divagation des animaux. Dans l’artilce L. 211-22 du Code rural, « les maires prennent toutes dispositions propres à empêcher la divagation des chiens et des chats. Ils peuvent ordonner que ces animaux soient tenus en laisse et que les chiens soient muselés. »

A ce titre, le maire se doit de prendre un arrêté municipal afin de prévenir les troubles que pourrait engendrer la divagation de ces animaux. 

A voir aussi

Covid-19 : Plus de 300 discothèques on déjà déposé le bilan

Toujours fermées pour cause de pandémie, les discothèques paient un lourd tribut économique: plus de …

Laisser un commentaire