24/01/20
Accueil / Actualités / Faits divers / Le cadavre momifié d’un chien retrouvé chez un agent de la police ferroviaire
Retraité de la brigade cynophile, le pauvre chien a fini son existence dans la solitude, tenaillé par la faim.

Le cadavre momifié d’un chien retrouvé chez un agent de la police ferroviaire

Au domicile d’un agent assermenté de la police ferroviaire, le commissariat de Coulommiers (77) a découvert le corps momifié d’un Berger belge malinois. Le suspect, suspendu de ses fonctions, a finalement avoué avoir laissé son chien mourir de faim. La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour abandon et sévices graves.

Mort dans la solitude et l’oubli… Le corps momifié d’Ivan, un Berger belge malinois âgé de 6 ans, a été retrouvé au domicile de son maître, à Coulommiers (77). L’homme, un agent assermenté de la police ferroviaire de la SNCF au sein de la Surveillance générale (Suge), a d’abord nié les faits… avant d’avouer avoir laissé mourir son chien de faim ! Réformé de la brigade cynophile, l’animal serait décédé à l’été 2019, son cadavre laissé en décomposition pendant plusieurs mois à l’air libre.

Un acte de cruauté qui ne doit pas rester impuni

Le rapport d’autopsie vétérinaire conclut à un « possible décès par cachexie extrême », ce qui corroborerait les aveux du suspect. « Apparemment la compagne de l’agent n’était même pas au courant de l’existence de l’animal. L’homme semblait mener une double-vie et ne se rendait à son domicile que pour vérifier si le chien était mort », soupçonne Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Pour justifier son geste, l’individu aurait affirmé que le chien souffrait d’épilepsie, et qu’il ne supportait pas d’assister à ses crises. Un « argument » aussi choquant qu’invérifiable…

Un autre chien appartenant à la brigade cynophile a pu être récupéré au domicile du couple, et transféré au Centre hospitalier vétérinaire d’Alfort (94) pour des examens complets. « Quand on pense que cet agent a prêté serment et qu’il est autorisé à détenir une arme, il serait inadmissible que son acte reste impuni », prévient Arnauld Lhomme. La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour abandon et acte de cruauté.

A voir aussi

Quimper : Un chien jeté du troisième étage d’un immeuble

Les policiers de Quimper (Finistère) ont récupéré l’animal dans un piteux état, mardi 14 janvier …

Un commentaire

  1. Ben après ça ils peuvent faire gréve bande de salopard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *