Accueil / Animaux / Le Caneton tué à coups de pieds sur une vidéo de TikTok !! 30 millions d’amis porte plainte. (Vidéo)

Le Caneton tué à coups de pieds sur une vidéo de TikTok !! 30 millions d’amis porte plainte. (Vidéo)

Un jeune individu s’est filmé en train d’asséner plusieurs coups de pied à un caneton et a publié la vidéo sur Tiktok. La Fondation 30 Millions d’Amis porte plainte pour « acte de cruauté » avec de nombreuses autres ONG. La maltraitance animale ne doit pas être banalisée et les sanctions doivent s’appliquer.

Il n’y a décidément plus aucune limite à la quête de buzz sur les réseaux sociaux. C’est sur le réseau social TikTok qu’un jeune individu s’est illustré en train de donner plusieurs coups de pied à un caneton, le projetant violemment contre le mur jusqu’à ce que mort s’ensuive !

La séquence qui dure une vingtaine de secondes est difficilement soutenable. L’animal sans défense a beau crier de douleur, son bourreau le frappe à six reprises. Si ces images auraient été filmées il y a plusieurs mois, l’individu a été très facilement identifié.

La Fondation 30 Millions d’Amis en lien étroit avec les services de police

Alertée, la Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour acte de cruauté ; elle est en lien étroit avec les services de police pour localiser l’auteur présumé des faits. Il est impossible de laisser une telle maltraitance gratuite sans réponse judiciaire. La cruauté animale ne peut pas être banalisée. La société ne peut l’accepter. La Fondation 30 Millions d’Amis est engagée pour faire évoluer le Code pénal afin qu’il condamne plus sévèrement les actes de cruauté et sévices graves envers les animaux. Elle demande que l’article 521-1 du Code pénal soit modifié et prévoit une peine au moins équivalente à trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

Pour rappel, aujourd’hui l’acte commis sur le caneton est aujourd’hui passible d’une peine allant jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende ; il est inconcevable que cet acte soit moins lourdement puni que le vol d’une chose (trois ans de prison et 45 000 € d’amende, article 311-3 du Code pénal).

A voir aussi

Lorraine : Une chèvre naine retrouvée avec les oreilles coupées

Une petite chèvre d’un an et demi a été retrouvée chez un voisin, les deux …

Laisser un commentaire