Accueil / Animaux / Le Mans : Condamné à 70 heures de travaux d’intérêt général pour cruauté envers son chien

Le Mans : Condamné à 70 heures de travaux d’intérêt général pour cruauté envers son chien

Le tribunal judiciaire du Mans a condamné ce mercredi un Manceau qui battait régulièrement son chien. Il ne pourra pas avoir d’animal domestique pendant 3 ans.

Ce sont les voisins qui ont appelé la police à l’été 2019, quand le chien hurlait à la mort sur un balcon, en pleine canicule, pendant tout un après-midi. Son propriétaire a été condamné à 70 heures de travaux d’intérêt général et trois ans d’interdiction de détenir un animal de compagnie.

Lors de l’enquête cinq personnes ont témoigné que le propriétaire de ce staff-berger de 3 ans le frappait régulièrement à coups de pieds et de poings. Devant le tribunal, l’homme a reconnu les faits et expliqué que « c’était pour punir, pas pour le plaisir« . Puis il a éclaté en sanglots et juré qu’il était très attaché au chien, et malheureux sans lui.

Le fouet pour se faire obéir ?

Selon les témoignages, le chien avait peur de son maître et se cachait sous les voitures. « Il mange des choses par terre et je déteste qu’il fasse ça, confirme le prévenu, alors je lui donne des tapes. »

« Mais enfin, interroge le procureur, il y a d’autres façon d’apprendre à un chien à obéir ? » L’homme répond, sérieusement : « Oui, avec un fouet… »

L’homme devra aussi indemniser la SPA, qui a recueilli l’animal. La justice ayant prononcé sa confiscation, la SPA pourra le faire adopter.

A voir aussi

Ce pauvre chien s’est retrouvé coincé dans un égout !!! son sauvetage périlleux a duré 4 jours. (Vidéo)

L’histoire émouvante du sauvetage périlleux d’un chien piégé dans un égout nous ont profondément émus. Le …

Laisser un commentaire