Accueil / Actualités / France / l’Elysée annonce qu’il n’y aura pas de déconfinement par région. (Vidéo)

l’Elysée annonce qu’il n’y aura pas de déconfinement par région. (Vidéo)

Le 11 mai: il faudra « éviter les mouvements de population », prévient Salomon

Les modalités du déconfinement prévu à partir du 11 mai devront éviter les déplacements de population entre zones touchées par l’épidémie de coronavirus et celles moins affectées, estime ce jeudi le directeur général de la Santé.

« Ce qu’il faudra éviter ce sont les transports interrégionaux et les échanges de population entre des zones massivement touchées et des zones peu touchées, (ou) c’est comme ça qu’on va réactiver la circulation du virus. (…) C’est une attitude que l’on doit avoir lors du déconfinement, d’être très attentifs aux flux interrégionaux », a déclaré Jérôme Salomon, interrogé par la mission d’information de l’Assemblée nationale sur le Covid-19.
    
« On n’a pas d’explication sur la circulation virale et le fait qu’il y ait ou non des zones touchées. Les départements français sont touchés de façon extrêmement hétérogène alors que nous avons un système de santé assez homogène sur le territoire, » a-t-il déclaré. « Le risque de reprise épidémique existe, il faut nous y préparer », a-t-il insisté.

Dans les transports: distanciation et port du masque imposés, annonce la Présidence

Après le 11 mai, la distanciation et le port du masque seront imposés dans les transports, annonce l’Elysée, à la suite de l’entretien entre Emmanuel Macron et les maires.

Le plan de déconfinement présenté aux alentours de mardi

« Le Président de la République a pris un engagement très clair, Jean Castex présentera son plan aux élus en début de semaine, sans doute mardi », précise l’Elysée. Tous les détails du plan abouti seront ensuite connus début mai, en concertation avec les élus locaux.

Après le 11 mai, il n’y aura pas de déconfinement par région, affirme l’Elysée

L’Elysée fait par ailleurs savoir que le déconfinement par région, un temps envisagé, n’est pas la piste préconisée par l’exécutif. 

A voir aussi

Un escape game à Toulouse propose de « tuer » Emmanuel Macron dans l’un de ses scénarios

À la fin du jeu, les joueurs ont trois choix : le libérer, le poursuivre …

Laisser un commentaire