Accueil / Actualités / Société / Les étudiants de l’école vétérinaires de Lyon soignent les chiens de SDF gratuitement dans leur dispensaire. (Vidéo)

Les étudiants de l’école vétérinaires de Lyon soignent les chiens de SDF gratuitement dans leur dispensaire. (Vidéo)

C’est une très belle initiative que nous mettons en avant aujourd’hui. Celle des 90 étudiants vétérinaires bénévoles qui ont créé un dispensaire à l’école vétérinaire de Lyon. Leur objectif est simple : permettre aux personnes démunies de pouvoir faire soigner leurs animaux de compagnie même quand elles n’en ont pas les moyens.

Les personnes sans domicile fixe sont malheureusement très nombreuses. Leur situation est extrêmement précaire et dangereuse. Souvent, le seul réconfort qu’ils ont se trouve être leur animal de compagnie. 

Malheureusement, cela veut aussi dire des frais car il faut le nourrir et le faire soigner si besoin. Beaucoup de SDF font passer leurs animaux en premier et c’est là où le projet des étudiants bénévoles de l’école vétérinaire de Lyon peut les aider.

Lucas Carreras, l’un de ces étudiants, a expliqué à FranceTV dans l’émission Allodocteurs :

« Le SDF ne va pas aller payer chez le vétérinaire donc on est là pour faire l’intermédiaire entre les gros soins et les petits soins. »

Pour aider les personnes en grande difficulté avec leurs animaux, ils ont créé un dispensaire. Ils sont supervisés par un professeur et peuvent à la fois aider les gens dans le besoin et apprendre.

« Les actes vétérinaires que l’on pratique ici, c’est de la médecine préventive mais c’est relativement simple techniquement à effectuer. L’intérêt qu’il y a ici, c’est la rencontre avec les gens qui peuvent avoir certaines difficultés par ailleurs et qu’ils prennent ça en compte dans leur profession plus tard. »

Les étudiants rencontrent des SDF, découvrent leurs histoires, comment ils ont tout perdu du jour au lendemain. Dans l’émission diffusée dans Allodocteurs, le témoignage de Muriel qui vient vacciner Loulou, son chat est très dur.

« Moi dans mon cas j’avais les moyens avant. Là j’ai un gros passage à vide donc vu que c’est gratuit le fait que j’ai pas beaucoup d’argent et que je veux pas laisser tomber mes chats donc j’estime que si je les ai pris il faut que j’aille jusqu’au bout. »

Autre témoignage, celui de Doun et de Brandy, son chien qui vivent sous une tente. L’homme a perdu son chien et son fils dans une noyade. Il s’est retrouvé à la rue et a rencontré Brandy, un border collie qui était maltraité par ses maîtres :

« Je veux plus rien, je veux même plus de RSA, je veux rien, je veux pas qu’on m’embête sauf qu’on soigne mon chien quand y en a besoin. C’est le plus important. »

Sur la page Facebook du dispensaire, ce témoignage également nous a beaucoup touché :

« J’ai récupéré Maya* justement parce qu’elle me sert de sevrage. Depuis que je l’ai j’ai arrêté de me shooter, elle m’aide vraiment, elle m’apporte beaucoup d’amour. (…) Je me sens mieux quand je suis avec mon chien. Quand elle est pas là je pense plus à faire n’importe quoi. Là je sais qu’elle est là et qu’il faut pas que je fasse n’importe quoi sinon je la perds. (…) Il m’apporte beaucoup de bien ce chien, je suis plus seul, ça fait une compagnie.”

Le dispensaire des étudiants bénévoles a permis de soigner et de vacciner plus de 200 animaux. Leur action permet d’aider les personnes en difficulté mais également d’éviter la transmission de maladie. Une action remarquable qui fait chaud au coeur.

A voir aussi

Cette ex-ballerine, souffrant d’Alzheimer, se souvient de son passé en écoutant « Le Lac des cygnes ». (Vidéo)

La musique a de nombreux effets positifs sur la santé et est notamment utilisée pour …

Laisser un commentaire