Accueil / Actualités / France / Les serpents de retour dans les jardins, le nombre d’appels SOS SERPENTS augmente

Les serpents de retour dans les jardins, le nombre d’appels SOS SERPENTS augmente

Avec la longue période de confinement et les journées passées à la maison, il est plus facile d’observer les serpents de son jardin. Dans les Landes, l’association Cistude Nature a déjà reçu une vingtaine d’appels sur sa ligne SOS SERPENTS. Mais les spécialistes se veulent rassurants.

Après des semaines de confinement, le nombre d’appels sur la ligne SOS SERPENTS a augmenté fortement. Non pas à cause d’une augmentation du nombre de serpents en Nouvelle-Aquitaine, mais plutôt grâce au temps passé dans le jardin. Les particuliers sont plus souvent chez eux, en train de jardiner par exemple, ils sont donc plus souvent confrontés aux serpents. 

L’association Cistude Nature, qui aide les particuliers à agir face à ces situations, a déjà reçu une vingtaine d’appels de la part de Landais un peu inquiets. Pourtant, l’association se veut rassurante : les couleuvres et les vipères ne sont pas dangereuses, si le particulier adopte les bons gestes.

Des couleuvres inoffensives 

Depuis peu, le nombre d’appels a augmenté sur la ligne SOS SERPENTS. Plus de 200, précise Matthieu Berroneau, spécialiste des reptiles à l’association : « Avec le confinement, les gens étaient plus souvent chez eux. Ils ont eu plus de temps pour observer la nature, pour bricoler ou encore pour jardiner. Dans ce cadre, ils ont été plus confrontés à des espèces qui sont déjà là.« 

Dans les jardins landais, comme plus largement en Nouvelle-Aquitaine, l’association Cistude Natude observe une majorité de couleuvres, notamment des couleuvres vertes et jaunes : « Ce sont des serpents non venimeux, non offensifs. Il n’y aucun risque, que ce soit pour l’homme, les enfants, les chats ou encore les chiens« , précise Matthieu Berroneau.

Selon le spécialiste, il n’y a pas de quoi prendre peur, « le serpent a très peur de tous les grands prédateurs mammifères, comme l’homme. Il part souvent se cacher rapidement.« 

Prendre une photo et appeler SOS SERPENTS

Si vous êtes face à un serpent, et que celui ci n’arrive pas à s’enfuir tout seul, vous pouvez contacter la ligne SOS SERPENTS, mise en place par Cistude Nature (06 40 98 42 04). Un spécialiste vous guidera au téléphone. Dans la majorité des cas, il s’agit de couleuvres inoffensives.

Si c’est une vipère, il ne faut pas la prendre à la main ni marcher pieds nus. Si vous êtes piqués, vous pouvez vous rendre l’hôpital le plus proche, conseille l’association.

Si vous voulez connaître quelle espèce de serpent se trouve en face de vous, dans votre jardin, vous pouvez envoyer une photo à l’association. Celle ci vous répondra, et pourra même se déplacer à votre domicile si le serpent est coincé dans la maison, et qu’il est nécessaire d’intervenir. 

Les coordonnées de l’association :

A voir aussi

Elisa Pilarski : Une nouvelle expertise réalisée samedi 19 septembre sur Curtis !! et on attend toujours les résultats ADN ???

Demandée par la juge d’instruction dans le cadre de l’enquête, une nouvelle expertise a été …

Laisser un commentaire