Accueil / Insolite / L’improbable technique d’une entreprise pour raccourcir les pauses des employés.

L’improbable technique d’une entreprise pour raccourcir les pauses des employés.

Et si les toilettes se transformaient en véritables objets de torture ? C’est ce qu’a imaginé une société pour empêcher les gens de rester trop longtemps aux WC.

Des toilettes inclinées de 13 degrés. Voici la nouvelle invention d’une entreprise britannique pour raccourcir les pauses des salariés. Au-delà de cinq minutes, la personne assise sur la cuvette inclinée, sentira une tension dans ses jambes, semblable à une faible poussée de squat, explique le fondateur du StandardToilet. Cette tension ne sera toutefois « pas suffisamment forte pour causer des problèmes physiques », rapporte le site d’actualité britannique Wired. « Toute inclinaison plus élevée entrainerait des problèmes plus larges. Treize degrés, ce n’est pas trop gênant, mais vous voudrez vous lever rapidement ».

Objectif principal ? Empêcher les salariés de rester trop de temps aux toilettes, à regarder leur smartphone. « Son principal avantage n’est pas pour les employés, mais pour les employeurs. Cela leur fera économiser de l’argent (en augmentant la productivité) », assure-t-il.

Pourquoi une telle idée ?

Toilettes inclinées : une série de contrariétés à l’origine

Mahabir Gill, le chef d’entreprise, précise avoir été motivé par une série de contrariétés. Collègues de travail endormis sur le trône, longue attente dans les toilettes publiques… Telles sont les raisons qui l’ont poussé à fabriquer ses cabinets, permettant toutefois d’améliorer la posture des personnes sur la cuvette.

Son StandardToilet a par ailleurs reçu l’approbation de la British Toilet Association, une organisation militant pour de meilleures installations sanitaires. Son prix varie de 150 à 500 livres sterling, soit de 180 à 590 euros. Des municipalités et des stations-service d’autoroute seraient d’ores et déjà intéressés par ce nouveau produit. Le marché pourrait même s’étendre bientôt aux gares, aux bars, aux centres commerciaux et aux bureaux, estime l’entrepreneur.

A voir aussi

Le voisin d’un hôpital porte plainte car les femmes qui accouchent « crient trop fort »

Un accouchement n’est pas pour toutes les femmes une expérience douce et agréable. Certes c’est …

Laisser un commentaire